La maison mère de Brantano de retour à la Bourse de Bruxelles

©Photo News

Le groupe qui détient Brantano prépare son retour en Bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre à FNG de lever quelques dizaines de millions d’euros de capitaux frais

FNG est coté en Bourse d’Amsterdam  depuis son acquisition il y a deux ans, via une prise de contrôle inversée, de la société néerlandaise R&S Retail Group. Mais l’équipe dirigeante, les fondateurs et les principaux actionnaires de FNG se trouvent en Belgique. Et les décisions stratégiques sont prises au siège social à Malines.

FNG rêve de faire de Brantano un Zalando belge.

C’est ce qui explique que le CEO du groupe, Dieter Penninckx, projette de déménager le siège statutaire de Zoetemeer (Pays-Bas) à Malines. Parallèlement, il pense aussi à une deuxième cotation à Bruxelles. Pour la maison mère – autrefois cotée sur le Marché Libre (non réglemente) de Bruxelles –, ce serait un retour en Bourse par la grande porte.

Avant la mi-juillet

FNG vise aujourd’hui le marché continu, le principal marché d’Euronext Bruxelles. Et l’introduction en Bourse pourrait se faire plus rapidement qu’attendu. Si tout se déroule selon les plans – lisez: si FNG obtient toutes les autorisations nécessaires – elle pourrait même avoir lieu avant la mi-juillet. L’opération devrait aller de pair avec une augmentation de capital de quelques dizaines de millions d’euros – peut-être même de 50 à 100 millions d’euros. Dieter Penninckx a refusé tout commentaire sur ces montants.

Les capitaux que FNG espère lever devraient être principalement investis dans Brantano. Dieter Penninckx souhaite ouvrir vingt nouveaux magasins de l’enseigne d’ici 2020. Aujourd’hui, la chaîne compte 100 magasins. Ces projets devraient créer 250 emplois.

Dieter Penninckx, son épouse Anja Maes et son ami Manu Bracke se sont lancés dans l'aventure entrepreneuriale en 2007 avec une marque de vêtements pour enfants. Ils ont racheté Brantano en 2016. ©Diego Franssens

Dieter Penninckx rêve de transformer Brantano en un Zalando  belge, spécialisé dans la vente de chaussures et de vêtements. À l’heure actuelle, Brantano est surtout connu pour ses chaussures, tandis que l’habillement prend de plus en plus d’importance. Les magasins existants vendent déjà des vêtements depuis deux ans.

La première Brantano Boutik devrait bientôt ouvrir ses portes. Elle vendra exclusivement des vêtements de marques comme Diesel, Armani Jeans, G-Star RAW et Hugo Boss. Le groupe compte ouvrir à terme de 30 à 40 boutiques. De plus, FNG lancera également bientôt dix magasins Brantano Market, qui vendront à la fois des chaussures et des vêtements. Le groupe compte également réaliser d’importants investissements dans la plateforme en ligne de Brantano.

Cette nouvelle levée de fonds n’est pas vraiment une surprise. Le mois dernier, il est apparu que le taux d’endettement de Brantano en 2017 se montait à 3,9 fois l’ebitda (bénéfice brut d’exploitation). "Nous respecterons notre promesse: nous n’irons pas au-delà de 3,5, avait déclaré Dieter Penninckx à l’époque. Cette année, nous voulons réduire notre taux d’endettement."

Cela fait plusieurs années que Dieter Penninckx développe son groupe de mode au Benelux. Son aventure d’entrepreneur, aux côtés de sa femme Anja Maes et de son ami Manu Bracke, a commencé en 2007, avec la création de la marque de vêtements pour enfants Fred & Ginger. Ils ont ensuite racheté des chaînes et marques de vêtements comme Claudia Sträter, Expresso, CKS, Miss Etam et Staps. En 2016, ils ont acquis Brantano, alors en difficulté.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content