La Suisse a agi contre le franc fort

La Banque nationale suisse a décidé de prendre des mesures contre le franc fort, qui atteint des niveaux records face à l'euro et au dollar. Après l'annonce de ces mesures, le franc suisse a reculé face à ces deux principales devises, avec -1,16% face à l'euro, et -0,89% face au dollar.

La Banque nationale suisse (BNS) a décidé de prendre des mesures contre le franc fort, qui atteint des niveaux records face à l'euro et au dollar, ce qui constitue une "menace pour l'évolution de l'économie", selon un communiqué publié mercredi.

  • La banque centrale a ramené à un niveau proche de zéro la marge de fluctuation du taux Libor, son principal instrument de politique monétaire. Cette marge se situe désormais entre 0%-0,25%, contre 0%-0,75% auparavant.
  • Parallèlement, la BNS augmentera "substantiellement" les liquidités sur le marché monétaire en francs ces prochains jours, a-t-elle indiqué mercredi.

Mardi, le franc suisse s'est échangé à moins de 1,10 CHF contre 1 euro, un niveau record. Au moment de l'introduction de l'euro, en 2002, le franc suisse s'échangeait à 1,50 CHF pour un euro. Durant les derniers mois, la devise helvétique s'est beaucoup appréciée vis-à-vis de l'euro, et les analystes s'attendent même à la parité euro/CHF, soit 1 euro = 1 CHF.

Vis-à-vis du dollar, le franc suisse a affiché mardi un cours record de 0,7710 CHF pour 1 dollar, contre 0,7729 CHF/USD, le précédent record établi la veille lundi.

Mercredi matin, après l'annonce de ces mesures, le franc suisse a reculé face à ces deux principales devises, avec -1,16% face à l'euro, et -0,89% face au dollar.

Le franc fort pénalise les exportations des entreprises suisses, et "accroît les risques d'une dégradation de la stabilité des prix en Suisse", indique la BNS, pour expliquer ces mesures.

"Depuis le dernier examen de la situation économique et monétaire", qui remonte à juin, "les perspectives de l'économie mondiale se sont assombries", relève la BNS.

Parallèlement, "les perspectives de l'économie suisse se sont sensiblement détériorées", et la BNS a prévenu qu'elle prendra d'autres mesures, "si nécessaires".

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés