La voie à la réforme de Wall Street est ouverte

Le Sénat vote le projet de loi de régulation financière en débat depuis fin avril.

(Afp) - Le Sénat des Etats-Unis a approuvé jeudi soir le vaste projet de loi de réforme de la régulation du système financier américain, priorité législative numéro un du président Barack Obama. Le projet de loi vise à éviter une nouvelle édition de la grave crise financière qui a culminé à l'automne 2008.

Les sénateurs ont adopté ce texte par 59 voix contre 39, quelques heures à peine après un premier vote ayant mis fin aux débats et au blocage du projet de loi à la Chambre haute.

Le Sénat doit maintenant fusionner sa version du projet de loi avec celle adoptée en décembre dernier à la Chambre des représentants, avant que le texte ne puisse être envoyé à la Maison-Blanche pour promulgation par le président Obama.

Le projet de loi qui vise à éviter une nouvelle édition de la grave crise financière qui a culminé aux Etats-Unis à l'automne 2008, prévoit notamment la création d'un organisme de protection du consommateur financier au sein de la banque centrale (Fed). Le texte empêche également le sauvetage de grandes institutions financières aux frais des contribuables.

Il prévoit aussi une régulation plus stricte de l'immense marché des produits dérivés, qui ne seraient plus commercialisés que sur des plates-formes transparentes, et non de gré à gré. Et il interdirait aux banques d'en commercialiser certains, appelés "swaps", qui consistent à échanger soit des actifs soit des flux financiers.

Des dizaines d'amendements ont été examinés depuis fin avril.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés