Publicité

Le Bel 20 passe sous 3.800 points (+Briefing actions)

©REUTERS

La Bourse de Bruxelles a entamé la semaine sur une note négative. La société TINC a finalisé son augmentation de capital et a levé, comme attendu, 78 millions d’euros.

• La tendance

Démarrant la séance sur une hausse de 0,38%, le Bel 20 a décroché en fin d’après-midi dans le sillage des autres places européennes. L’indice phare de la Bourse de Bruxelles a ainsi clôturé sur un repli de 0,52% à 3.797,02 points.Dans les rares valeurs du Bel 20 en hausse, Ontex a grimpé de 1,42% à 21,36 euros, GBL de 0,46% à 91,18 euros et Ageas de 0,16% à 42,53 euros.

Engie a de son côté pris 0,04% à 13,26 euros. Le groupe énergétique français a signé un accord de partenariat avec l’Energy Observer, le premier navire au monde propulsé uniquement à l’hydrogène et aux énergies renouvelables. Les détails financiers de ce partenariat n’ont toutefois pas été dévoilés.

La biotech Ablynx (-0,05% à 43,98 euros) a rencontré un échec dans un essai clinique de phase II, pour le vobarilizumab, destiné à traiter le lupus érythémateux systémique séropositif. Des événements indésirables sérieux ont poussé la société à interrompre l’étude. L’action a peu réagi à l’annonce, car Ablynx fait toujours l’objet d’une offre par Sanofi.

Sur le marché élargi, d’autres biotechs ont fait parler d’elles. TiGenix (+ 2,56% à 1,76 euro) a notamment reçu l’autorisation commerciale de la Commission européenne pour l’Alofisel, préalablement dénommé Cx601, pour le traitement des fistules périanales complexes dans la maladie de Crohn.L’autorisation de commercialisation se traduit par le versement de 15 millions d’euros par Takeda à TiGenix, ainsi que la mise en œuvre du processus de transfert d’autorisation de TiGenix à Takeda. "Avec l’autorisation d’Alofisel, la condition la plus importante de l’offre de Takeda a été remplie", ont souligné les analystes de KBC Securities. Ils ont décidé de baisser leur recommandation à "conserver", contre "acheter" auparavant, "en l’absence de potentiel de hausse supplémentaire".

TINC (-0,42% à 11,75 euros) a réussi à lever – comme prévu – 78 millions d’euros via son augmentation de capital. Environ 85% des nouvelles actions ont été souscrites, à 11,40 euros. Le reste a été levé sous la forme de scripts. Cet argent frais servira "à faire grandir et diversifier le portefeuille" de TINC.

• Le briefing actions

>La biotech Ablynx  a interrompu un essai clinique de phase II, les réponses aux doses prescrites n'étant pas jugées satisfaisantes. Notre article

>BlackRock a franchi, à la hausse, le seuil de 5% dans le capital d’Ablynx et détenait, à la date du 20 mars, une participation de 5,16% contre 4,55% avant.

>TiGenix et Takeda ont annoncé avoir reçu l’autorisation commerciale en Europe pour l’Alofisel pour le traitement des fistules perianales complexes dans la maladie de Crohn. Le communiqué

>TiGenix : KBC a abaissé sa recommandation à "conserver" contre "acheter" avant. L’objectif de cours reste à 1,78 euro.

>Argenx a obtenu le statut de maladie orpheline de la Commission européenne pour l’utilisation de l’ARGX-113 pour le traitement de la myasthénie. Elle a déjà obtenu ce statut aux USA. Le communiqué.

>A l'issue de la première phase de l'augmentation de capital de Tinc , quelque 85% des actions nouvelles ont trouvé preneurs. Les droits non exercés sont vendus ce lundi lors d'un placement privé. La cotation de Tinc est suspendue. Notre article. 

>KBC Asset Management a franchi, à la hausse, le seuil de 3% dans le capital de Recticel et détenait, à la date du 19 mars, une participation de 3,01%.

Publicité
Messages sponsorisés