Le bon mois de mars du Bel20

©mathieu_paternoster_EURONEXT

Le mois écoulé s’est traduit par une performance positive pour le Bel20. L’indice, moins exposé aux valeurs cycliques par rapport aux autres Bourses, a moins souffert du repli des marchés après l’échec du vote de réforme de l’assurance maladie aux Etats-Unis. Il a avancé de 6,45% à 3606,36 points sur le mois, et de 5,79% depuis le début de l’année.

Parmi les composants de l’indice, Galapagos s’est particulièrement distingué. Le groupe de biotechnologie a vu son cours grimper de 18,77% en mars, et de 33,85% sur le trimestre écoulé. L’action a touché son plus haut historique à 80,87 euros après des changements de recommandation d’analystes positives à son égard. Le groupe a vu sa couverture internationale s’étendre avec un premier avis positif de la banque japonaise Nomura, qui table à terme sur des ventes proches de 3 milliards de dollars pour le Filgotinib, son médicament contre la maladie de Crohn.

Galapagos compte publier les résultats de ses études sur son traitement durant le courant du deuxième semestre de 2018. Le courtier néerlandais Theodoor Gilissen a réitéré sa recommandation à "acheter" sur ce titre. Il a relevé son objectif de cours de 75 à 85 euros. Quelques jours plus tard, KBC Securities a relevé son objectif de cours sur l’action à 80 euros.

Les autres valeurs biotechs ont aussi connu un bon mois de mars. Kiadis Pharma  (+19,73%) a bien progressé sur la période. Fagron a pris mensuellement 17,35% grâce à KBC Securities, qui a relevé son objectif de cours à 12 euros contre 8,50 euros auparavant. Le groupe de Mont Saint-Guibert, Celyad , a pris 17,33%, sans raison apparente.

IBA figure aussi sur le podium des meilleures performances de la cote bruxelloise en mars. Le titre a pris 19,46% sur le mois. Le spécialiste de la protonthérapie a publié de bons résultats annuels et a prévu une croissance de 15 à 20% de ses revenus cette année. Cette annonce a réjoui les investisseurs.

Le mois de mars a par contre porté la poisse à VGP , qui a perdu 25,73%. Le titre signe le plus fort recul mensuel à la Bourse de Bruxelles. L’action chute de 30,2% depuis le début de l’année. Le seul courtier à suivre la valeur, KBC Securities, conseille de réduire le titre, avec un objectif de cours de 71 euros. La société immobilière a vu un de ses deux actionnaires de référence, Bart Van Malderen, vendre 766.203 actions, soit 8,7% de sa participation totale de 47,16%, lors d’un placement privé jeudi dernier.

Au sein du Bel20, bpost et Aperam signent les plus mauvaises performances de l’indice, avec un recul respectif de 5,67% et 2,9% sur le mois écoulé. Bpost a subi le contrecoup de la décision de l’IBPT (Institut belge des services postaux et des télécommunications) qui a refusé la proposition du groupe postal de relever le prix des timbres. Ce refus a valu à bpost un abaissement de recommandation par KBC Securities, qui décidément, s’est montré très actif ce mois-ci, à "conserver" au lieu d’ "accumuler" .

Aperam n’a pas profité de son entrée dans le Bel20. Avec le holding Sofina , le producteur d’acier a rejoint l’indice ce mois-ci suite à la sortie d’Ahold Delhaize et d’Elia. Pourtant, JPMorgan a relevé son objectif de cours sur le titre à 54 euros au lieu de 51 euros, tout en maintenant sa recommandation à "accumuler"

En dehors du Bel20, le producteur de préformes et de bouteilles en PET Resilux a vu son cours chuter de 15,83% sur le mois. Le titre a surtout pâti du retrait de l’offre de rachat du fonds d’investissement Bain Capital, qui a essuyé un refus de l’autorité allemande de la concurrence pour la fusion de Resilux et de son concurrent britannique Petainer. L’action, qui a clôturé ce vendredi à euros, est revenue à son niveau d’avant l’offre de Bain Capital, qui était fixée à 195 euros par action.

Le titre Hamon  a chuté mensuellement de 13,82%, pénalisé par la publication du groupe au début du mois d’une perte nette de 63 millions d’euros fin 2016, liée à ses frais de restructuration et de charges fiscales.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés