Le CESR présente sa réforme financière

Si les propositions du Comité des régulateurs boursiers européens visent à tirer les leçons de la crise financière, elles n'abordent pas le chapitre du trading à haute fréquence, qui représente une part croissance des volumes de transactions.

Le Comité des régulateurs boursiers européens (CESR) a proposé jeudi d'apporter d'importantes modifications aux règles en vigueur dans l'Union en matière de transactions financières afin d'améliorer la concurrence dans un contexte de multiplication des intervenants.

Il propose ainsi d'apporter à la directive sur les marchés d'instruments financiers (MiFID) appliquée depuis 2007 plusieurs amendements qui pourraient modifier le modèle économique des opérateurs boursiers, des intermédiaires financiers, des banques et des nouveaux acteurs du marché du trading.

L'une des principales recommandations du CESR porte ainsi sur la création d'un instrument regroupant l'ensemble des prix des actions

"Le développement efficace d'un flux européen consolidé pour les actions sur la base de règles claires et d'un modèle économique viable pour le secteur figurent parmi les principales propositions qui généreraient d'importants avantages en matière de transparence", a déclaré Sally Dewar, directrice exécutive de la Financial Services Authority (FSA) britannique et coauteur des propositions du CESR.

Si ces dernières visent à tirer les leçons de la crise financière et à adapter la régulation à l'évolution technologique des marchés, le document du CESR n'aborde pas le chapitre du trading à haute fréquence, qui représente une part croissance des volumes de transactions.  

Il s'abstient en outre d'exiger des banques qu'elles publient des prix avant d'avoir bouclé une transaction sur le marché de gré à gré.

La Commission européenne, qui entérine généralement les recommandations du CESR, devrait présenter début 2011 des propositions qui seront ensuite soumises aux dirigeants et au parlement européens.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés