Le cours d'AIG suspendu à Wall Street

La Bourse de New York a fini en légère hausse mercredi, au terme d'une séance hésitante faute d'actualité économique forte aux Etats-Unis: le Dow Jones a gagné 0,12% et le Nasdaq 0,41%. Le marché obligataire a continué de chuter.

À New York, les indices ont évolué selon une tendance assez stable, les marchés temporisant avant une poussée de fin d’année, selon les analystes. Le rendement des obligations à dix ans est monté à son plus haut depuis six mois, tandis que le dollar affichait 0,4 % de gain face à un panier de devises. Ces paramètres ont nourri les craintes pour l’inflation et l’alourdissement de la dette.


Le Dow Jones a gagné 0,12 % à 11.372,48 points. Le Nasdaq a engrangé 0,41 % à 2.609,16 points. L’indice S & P500 s’est alourdi de 0,37 % supplémentaire, avec 1.228,28 points.

La séance a été marquée par deux introductions en Bourse spectaculaires de groupes internet chinois: le site de partage de vidéos Youku.com (+178,67% à 33,44 dollars) et le distributeur en ligne Dangdang (+86,94% à 29,91 dollars).

Les valeurs


McDonald’s a perdu 1,99 %, à 78,74 USD. Le numéro un mondial de la restauration rapide a fait état d’une hausse de son chiffre d’affaires à magasins comparables inférieure aux attentes pour le mois de novembre. Le chiffre d'affaires mondial a crû de 4,8% à magasins comparables et de 4,9% aux Etats-Unis. Selon l'analyste de Baird David Tarantino, les analystes attendaient un chiffre d'affaires mondial en hausse de 5,6% et de 5% aux Etats-Unis.

Le cours de l’action AIG a été suspendu une demi-heure avant la clôture. Le titre était alors en baisse de 3,91 % à 42,23 dollars. Il encaissait mal les informations publiées par le Wall Street Journal, qui a affirmé que le gouvernement américain prévoyait de vendre 15 milliards d’actions d’AIG au printemps. Le titre a été suspendu en fin de séance, en attendant la publication d'un document. Celui-ci a été connu après Bourse: AIG, nationalisé à 80%, a indiqué dans ce document remis aux autorités boursières (SEC) qu'il pourrait lever au printemps jusqu'à 7 milliards de dollars en Bourse dans le cadre de son plan de recapitalisation. Dans le cadre du plan de recapitalisation, AIG "aura le droit de lever jusqu'à 3 milliards de dollars (et jusqu'à 4 milliards supplémentaires éventuels avec le consentement du Trésor) d'ici le 15 août", indique ce document.

Texas Instruments a réduit ses fourchettes prévisionnelles pour son chiffre d’affaires et son bénéfice trimestriels, en conformité avec les attentes. Le secteur des puces est confronté à une demande molle en fin d’année. Le titre a pris 1,02 % à 33,75 USD.

Marché obligataire

"Le marché reprend son souffle, face à la remontée des taux d'intérêt" sur le marché obligataire, a observé Peter Cardillo, d'Avalon Partners.
Le rendement des obligations à dix ans a touché en séance un plus haut de six mois et le dollar a gagné un moment 0,4% face à un panier de devises, l'accord fiscal
en vue entre l'administration Obama et les élus républicains nourrissant les craintes à la fois d'une inflation et d'un alourdissement de la dette.
Même si le rendement des notes à dix ans est revenu de ses plus hauts du jour après le bon accueil fait à une adjudication du Trésor de 21 milliards de dollars, leur niveau élevé renchérit le coût de l'emprunt pour les consommateurs et les entreprises.

 

Pétrole

 

Les prix du pétrole ont fini en baisse après les chiffres mitigés sur l'état des stocks aux Etats-Unis, entre chute des réserves de brut et nette hausse de celles de produits pétroliers.
Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en janvier a terminé à 88,28 dollars, en recul de 41 cents par rapport à la veille.
"Les statistiques sur les stocks ont mis les prix du brut sous pression, les faisant tomber à un niveau technique" qui a retenu les investisseurs de chercher à vendre pour moins cher encore, a expliqué Tom Bentz, de BNP Paribas.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés