Le Japon intervient pour affaiblir le yen

Le Japon est intervenu jeudi sur le marché des changes pour affaiblir sa monnaie, qui menace le redémarrage de l'économie.

Le gouvernement japonais est intervenu jeudi sur le marché des changes pour affaiblir le yen qui approche de son plus haut niveau face au dollar depuis 1945 et menace le redémarrage de l'économie affectée par le séisme du 11 mars.

"Des mouvements unilatéraux renforçant le yen se sont produits récemment sur le marché des changes. Si cela continue, cela pourrait affecter négativement l'économie japonaise et la stabilité financière au moment où le Japon fait le maximum d'efforts pour se reconstruire après le désastre" du 11 mars, a expliqué le ministre des Finances, Yoshihiko Noda.

"Nous sommes intervenus en conséquence. Nous observons désormais les mouvements du marché attentivement", a poursuivi le ministre lors d'une conférence de presse, précisant que le Japon avait agi seul.

Vers 06H00 GMT, le dollar était remonté à 79,42 yens contre 76,99 yens vers 00H00 GMT, avant l'intervention. L'euro a aussi bondi face à la devise nippone et cotait 113,31 yens vers 06H00 GMT, contre 110,45 yens vers 00H00 GMT.

Afin d'amplifier la lutte contre le yen cher, la Banque du Japon a élargi ses dispositifs d'assouplissement monétaire, via l'achat d'obligations d'Etat et autres titres, ainsi que par l'extension de prêts à taux préférentiels.

M. Noda avait plusieurs fois déploré que la monnaie japonaise était "surévaluée", notamment depuis le mois de juillet, lorsque les investisseurs se sont inquiétés des problèmes d'endettement des Etats-Unis et ont placé des fonds dans la "valeur refuge" que constitue le yen.

Le vote mardi au Congrès du relèvement du plafond de la dette américaine n'a pas entravé la flambée de la devise nippone, les opérateurs angoissant pour les perspectives de l'économie mondiale.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés