Le Nikkei perd 1,24% mais Takata bondit de 16%

©Bloomberg

La Bourse de Tokyo a fini en nette baisse jeudi sur fond de regain du yen, au terme d'une séance marquée par un nouveau plongeon de l'action Toshiba (-17%) sur fond de craintes de pertes massives et de manque de liquidités. Takata a gagné 16%, sur base d'un possible accord avec la justice américaine concernant les problèmes d'airbags.

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,24% , affectée par le repli de Wall Street la veille et par les déboires de Toshiba, qui a encore perdu près de 17%.

L'indice Nikkei a perdu 239,97 points à 19.161,75 et le Topix, plus large, a cédé 18,41 points (-1,2%) à 1.518,39.

Takata en vedette

L'action du spécialiste japonais des ceintures et coussins de sécurité Takata a bondi de plus de 16% à la suite d'informations sur un possible accord avec la justice américaine concernant les problèmes d'airbags.

Un accord devrait intervenir début 2017 probablement avant l'investiture du président élu américain Donald Trump. Le département de la Justice (DoJ), qui a ouvert une enquête pénale, voudrait que le groupe japonais reconnaisse les faits, tandis que la pénalité financière pourrait, elle, dépasser le milliard de dollars.

Takata, qui contrôle 20% du marché mondial des ceintures et airbags pour l'industrie automobile, est empêtré depuis plus de deux ans dans cette affaire d'airbags défectueux susceptibles d'exploser de façon intempestive. Au total quelque 100 millions d'unités sont concernées par des rappels dans le monde (dont près de 70 millions aux Etats-Unis).

Takata a déjà écopé dans cette affaire d'une amende civile de 200 millions de dollars en novembre 2015, infligée par l'agence fédérale de la sécurité routière (NHTSA).

Le groupe est également visé par des plaintes collectives d'automobilistes.

©AFP


Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés