Le regain de concurrence dans la protonthérapie pèse sur IBA

IBA reste le leader de la protonthérapie. Mais la concurrence se fait sentir. ©Reporters / bsip_batch28RM

Si IBA reste le leader de la protonthérapie, son action en Bourse subit l'agressivité de ses concurrents, à commencer par celle de l'américain Varian.

Après avoir déjà perdu plus de 6% lundi, l’action IBA  a encore chuté ce mardi, son cours étant tombé à son plus bas niveau depuis janvier 2015. Parmi les sociétés actives dans la protonthérapie, l’américain Varian  a récemment présenté sa nouvelle installation en développement, appelée ProBeam 360°. Cette salle de protonthérapie est plus petite que sa version précédente. Toutefois, sa taille "reste supérieure à celle du Proteus One d’IBA", notent les analystes de KBC Securities. La taille de ces systèmes de protonthérapie est importante car elle détermine les coûts de leur installation.

"En fonction de l’agressivité avec laquelle Varian se positionnera sur le marché de la protonthérapie, le principal concurrent d’IBA sera une force avec laquelle il faudra compter."
KBC Securities

Malgré l’avance dont jouit toujours IBA dans ce domaine, ce petit regain de concurrence semble avoir effarouché des investisseurs. "En fonction de l’agressivité avec laquelle Varian se positionnera sur le marché de la protonthérapie, le principal concurrent d’IBA sera une force avec laquelle il faudra compter", indique KBC Securities. "IBA conserve l’avantage de la rapidité d’installation face à ses concurrents, qui prennent de 2 à 3 ans (pour cette installation, NDLR), contre 12 mois pour IBA." Conclusion des analystes: "IBA reste leader dans la protonthérapie." Leur recommandation reste à "accumuler" et l’objectif de cours à 23,50 euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés