Le soufflé Twitter a déjà un coup de mou

Photo AFP ©AFP

Après avoir bondi de plus de 70 % jeudi à son entrée en Bourse, le réseau social lâche déjà 7,24 %. Mais l'embellie sur l’emploi aux Etats-Unis a dopé les ardeurs des investisseurs, permettant à la Bourse de New York de terminer la semaine sur une note positive.

L’embellie sur l’emploi aux Etats-Unis, avec de nouvelles embauches deux fois plus nombreuses qu’attendu en octobre, a dopé les ardeurs des investisseurs, permettant ainsi à la Bourse de New York de terminer la semaine sur une note positive.

Le Dow Jones clôture ainsi sur une progression de 1,07 % à 15.761,52 points, atteignant ainsi un nouveau sommet. Le Nasdaq, à dominante technologique, gagne 1,60 % à 3.919,23 points. L’indice élargi S & P 500 avance de son côté de 1,34 % à 1.770,57 points.

Cette embellie permet au Dow Jones et au Nasdaq de clôturer la semaine dans le vert (+0,9 % et +0,5 % respectivement). Le S&P 500, pour sa part, limite la casse en ne lâchant que 0,1 %.

Côté valeur, le réseau social Twitter, qui avait bondi de plus de 70 % la veille à son entrée en Bourse, a déjà un coup de mou. Il a fondu vendredi de 7,24 %. 

À l’inverse, la perspective d’une embellie, et donc d’un relèvement des taux, a donné des ardeurs aux valeurs bancaires.  JPMorgan Chase gagne ainsi 4,4 %, Bank of America et Citigroup progressant respectivement de 3,7 % et 3,3 %.

La palme du bond en avant revient à Groupon. Le site de bonnes affaires a bondi de 6,43 %, bénéficiant de résultats trimestriels meilleurs que prévu. Un scénario qui a également bénéficié au géant du loisir Walt Disney, qui gagne 2,13 %.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés