Les 5 actions préférées de Guy Sips

©Dries Luyten

Analyste chez KBC Securities, Guy Sips nous présente son choix d'actions.

Agfa-Gevaert

Agfa-Gevaert   entend limiter le déclin de ses activités traditionnelles et stimuler le développement de ses moteurs de croissance. Nous accueillons positivement la décision d’Agfa de transférer les activités de la division HealthCare IT dans une entité juridique distincte. Nous pensons que ce segment pourrait rapporter au moins 800 millions d’euros. Les autres activités du groupe – qui vont des plaques d’impression à la radiographie, en passant par les encres conductrices – représentent à notre avis un peu plus d’un milliard d’euros. Après déduction de 1,1 milliard d’euros de provisions pour les pensions, la somme des entités (HealthCare IT + activités traditionnelles) se monte à 783 millions d’euros, soit 4,7 euros par action.

Jensen-Group

Jensen-Group est une entreprise familiale (avec la famille danoise Jensen comme actionnaire de référence) active sur le marché de niche des installations de laveries industrielles (Heavy Duty Laundry). Le secteur est en pleine croissance. Dans nos vieux jours, nous partirons plus souvent en voyage ou nous vivrons davantage en communauté, ce qui augmentera les besoins en nettoyage des serviettes de bain et des draps de lit. Parmi les autres facteurs structurels positifs, on trouve notamment la raréfaction de l’eau, l’augmentation du prix de l’énergie et la hausse des salaires horaires. Cette tendance est positive pour les installations de laveries industrielles plus respectueuses de l’environnement (cleantech).

Kinepolis

Nous avons réduit notre objectif de 65 à 63 euros, vu les températures élevées et de la Coupe du monde de football (14 juin-15 juillet). La Belgique et la France – deux pays où Kinepolis est implanté – ont participé jusqu’au dernier week-end. Nous maintenons cependant notre recommandation d’achat parce que nous croyons à la stratégie (d’acquisitions) et à la capacité d’innovation en matière de produits afin d’augmenter le chiffre d’affaires par visiteur, et ce, dans tous les pays. Nous nous attendons à ce que Kinepolis continue à s’améliorer au plan commercial et opérationnel. La reprise de Landmark (Canada) est une opportunité unique de se développer sur un continent où l’on peut s’attendre à de nombreux avantages.

Materialise

Le spécialiste en impression 3D Materialise a affiché au deuxième trimestre des résultats conformes aux attentes, en grande partie grâce à la récente reprise d’ACTech, un fabricant allemand de pièces métalliques complexes. Pour l’avenir, nous attendons beaucoup de sa collaboration avec BASF pour développer une génération de plastiques révolutionnaires. Le géant allemand de la chimie a également injecté 25 millions de dollars dans Materialise. Par ailleurs, les Louvanistes ont levé sur le Nasdaq 50 millions de dollars de capitaux frais supplémentaires. À court terme, BASF aidera Materialise à lancer de nouveaux plastiques imprimables en 3D. Par ailleurs, BASF pourra utiliser le parc de machines de Materialise comme banc d’essai.

Melexis

Melexis conçoit, crée et fournit des semi-conducteurs intégrés innovants à signaux mixtes. Les Melexis CI (Circuits intégrés) sont les piliers des "solutions vertes" qui permettent aux clients de commercialiser des voitures moins énergivores. Les perspectives à long terme sont positives vu que les nouveaux produits de Melexis sont parfaitement adaptés aux voitures du futur – intelligentes, sûres, durables et stylées. Grâce à son offre de produits, Melexis peut aider à leur développement. Le secteur des semi-conducteurs se développe plus rapidement que l’économie mondiale, le segment automobile étant celui qui affiche la plus forte croissance en particulier grâce aux capteurs utilisés dans ce secteur.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés