Les analystes et les investisseurs en désaccord sur l'action Colruyt

©BELGAIMAGE

Le titre affichait une hausse alors que le groupe Colruyt affirme qu’il lui sera difficile de conserver cette année le niveau de résultat engrangé lors de l’exercice 2016-17.

Les analystes ne l’apprécient pas vraiment pour le moment. Mais les investisseurs, eux, aiment la croquer. Jeudi, au lendemain de l’AG des actionnaires, l’action Colruyt s’est mise en exergue dans le Bel 20. Avant de clôturer sur un gain de 0,6% à 44,50 euros, elle était montée dans la matinée jusqu’à 45,275 euros.

La hausse de cette action peut surprendre, alors que le distributeur alimentaire a précisé la veille qu’il lui sera difficile de conserver cette année le niveau de résultat engrangé lors de l’exercice 2016-17. Les analystes sondés par Bloomberg tablent pour Colruyt sur une baisse de son bénéfice par action de 5% à 2,47 euros pour son exercice 2017-18.

Sachant que, de l’évolution des bénéfices, dépend celle des cours d’une action en Bourse, il apparaît assez curieux que l’action Colruyt soit parvenue à séduire des investisseurs hier. Le détachement ce vendredi matin de son coupon-dividende d’un montant brut de 1,18 euro (0,9260 euro net) est une explication.

Par ailleurs, il n’est pas exclu qu’après l’actuel exercice, les profits se remettent à grimper. Les analystes prévoient un bénéfice de 2,53 euros par action en 2018-19 et de 2,63 euros pour l’exercice suivant. Ces montants pourraient être plus élevés encore si le groupe concrétise son programme de rachat d’actions propres, comme il l’a annoncé durant son AG, pour un montant de 350 millions d’euros dans les 2 ans. À eux seuls, ces rachats sont censés améliorer d’au moins 5% les ratios financiers de l’action Colruyt. Pour autant bien sûr que ces titres ne reviennent pas plus tard sur le marché.

Autre élément à l’avantage de Colruyt, le groupe n’est pas directement soumis aux variations des changes pour ses affaires, à l’instar d’Ahold Delhaize qui effectue plus de 50% de ses ventes aux USA. C’est ce qui vaut à son action notamment de ne céder que 4% depuis janvier. Celle d’Ahold Delhaize recule pour sa part de 22%!

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés