Publicité
Publicité

Les Belges achètent leur propre dette

Près de la moitié de la dette publique est à nouveau détenue par des Belges. Ces derniers ont acheté l'an dernier 29 milliards d'euros d'obligations de l'État belge alors que les étrangers ont vendu du papier belge pour 7 milliards.