Les écoles à Chicago en difficulté, une menace pour Dexia

©AFP

Nouvelle tuile pour la banque résiduelle Dexia. Elle affiche une exposition de près de 500 millions d'euros au Chicago Board of Education, une institution en difficultés.

Le groupe belgo-français, Dexia, est exposé pour 489 millions d’euros au Chicago Board of Education. Or l’institution, qui chapeaute les écoles publiques de Chicago, est en mauvaise posture: les bureaux de notation Moody’s et S & P tablent sur une possible faillite.

Dexia pourrait perdre des centaines de millions dans l’aventure. Dexia souligne toutefois qu’une partie de la somme est garantie par un réassureur, et que 40 millions ont déjà été mis en réserve pour d’éventuels problèmes des autorités locales aux Etats-Unis.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés