Les valeurs de croissance surperforment les valeurs de rendement en Europe

©REUTERS

Les actions des entreprises européennes qui réinvestissent leurs bénéfices dans leur développement gagnent près de 9% en 2017, contre 4,5% pour celles qui sont généreuses en dividendes.

Les valeurs de croissance sont en grande forme. Ces actions d’entreprises qui réinvestissent leurs bénéfices dans leur expansion ont vu leur cours de Bourse progresser fortement depuis le début de l’année, alors que les titres des sociétés qui distribuent leurs gains sous forme de dividende affichent une performance boursière plus modeste. Ce phénomène s’observe aussi bien à Wall Street qu’en Europe.

En Bourse de New York, l’indice de croissance Russell 1000, qui regroupe les valeurs de croissance, a pris 10,9% depuis le début de l’année, contre 6,6% pour le S&P 500 et 2,8% pour l’indice Russell 1000 des valeurs de rendement.

Plus haut depuis 7 ans

Les valeurs de croissance – dont les bénéfices devraient croître plus vite que ceux de l’ensemble du marché – surperforment également les valeurs de rendement en Europe. Sur le Vieux Continent, les perspectives de bénéfices des entreprises, au plus haut depuis sept ans, ont aiguisé l’appétit des investisseurs pour les valeurs de croissance.

Ces dernières affichent une performance deux fois supérieure depuis le début de l’année à celle des valeurs de rendement, contrairement à la tendance observée l’année dernière.

"Quand les bénéfices sont en hausse, les valeurs de croissance surperforment."
John Praveen
stratégiste chez Prudential International Investments Advisers

L’indice MSCI International Europe des valeurs de croissance a pris 8,9% depuis janvier, à comparer avec un gain de 4,5% pour le MSCI International Europe des valeurs de rendement.

Mais l’appétit pour les valeurs de croissance n’est nulle part aussi aiguisé qu’à Wall Street. Aux Etats-Unis, l’amélioration continue des perspectives de bénéfices des entreprises devrait continuer à leur profiter, estime John Praveen, stratégiste chez Prudential International Investments Advisers.

Les bénéfices par action des entreprises du S&P 500 sont désormais attendus en moyenne en hausse de 11,3% cette année contre 10,9% début avril, selon Thomson Reuters, ce qui devrait contribuer à apaiser les inquiétudes liées aux niveaux de valorisation. "Quand les bénéfices sont en hausse, les valeurs de croissance surperforment. Quand les bénéfices ne sont pas bons, alors les gens se retournent vers les valeurs de rendement", commente Praveen.

Espoirs

Les espoirs que l’administration Trump tienne ses engagements d’une politique favorable aux entreprises vont probablement maintenir les estimations de croissance économique à un niveau élevé, un autre facteur favorable aux valeurs de croissance.

Tous les stratégistes ne sont pas pour autant persuadés que les valeurs de croissance continueront indéfiniment sur leur lancée. Historiquement, les valeurs de rendement, qui sont moins chères compte tenu de leur potentiel de bénéfices, ont eu tendance à faire mieux lors de ralentissements économiques, mais la tendance a changé, remarque David Lebovitz, stratégiste chez JP Morgan Asset Management.

En outre, vu la valorisation élevée des actions aux Etats-Unis, certains investisseurs lorgnent l’étranger. "Le marché américain est globalement très cher. Ceux qui investissent dans des valeurs de rendement ne recherchent pas les valorisations élevées", indique Michael O’Rourke, stratégiste chez JonesTrading. "Je ne m’attends pas à voir un changement de tendance tant qu’une correction ne fera pas baisser à la fois les deux types de valeurs."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés