Net repli à Wall Street

La Bourse de New York a fini en nette baisse mardi, victime des inquiétudes sur les problèmes de dette souveraine de la zone euro et des craintes de resserrement de la politique monétaire chinoise: le Dow Jones a perdu 1,59% et le Nasdaq 1,75%.

Selon des chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a abandonné 178,47 points à 11.023,50 points, retrouvant des niveaux observés à la mi-octobre, et le Nasdaq, à dominante technologique, 43,98 points à 2.469,84 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 de son côté a reculé de 1,62% (19,41 points) à 1.178,34 points.

"Les problèmes sur les dettes souveraines se sont exacerbés", a observé Owen Fitzpatrick, de Deutsche Bank, alors que les responsables européens se sont réunis pour discuter, notamment, de la question irlandaise.

Les inquiétudes d'une contagion au Portugal, mais aussi à l'Espagne, ont rappelé aux investisseurs une situation déjà vécue au printemps, qui avait fait trébucher les marchés internationaux.

"Le marché ne veut vraiment pas voir la peur arriver aux Etats-Unis à cause de l'effet de contagion en Europe", a rapporté Lindsey Piegza, de FTN Financial.

A cette situation s'est ajouté le cas de la Chine, où les investisseurs craignent un relèvement des taux d'intérêt visant à ralentir l'économie et dompter l'inflation. La Bourse de Shanghai a chuté de près de 4% mardi.

"D'un point de vue économique, les indicateurs ne sont pas mauvais, mais il y a ces inquiétudes sur les dettes souveraines et le fait que la Chine soit une pièce tellement importante du puzzle de la croissance mondiale", a noté Owen Fitzpatrick.

"Ce ne sont pas des événements ponctuels, mais qui peuvent jouer pendant des semaines", a ajouté l'analyste.

La conjoncture, ainsi que le raffermissement du dollar, qui a profité de la prudence des investisseurs, ont pesé sur les secteurs les plus sensibles économiquement, en premier lieu les valeurs liées à l'énergie.

Le marché obligataire a finalement rebondi, après des hésitations. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans s'est replié à 2,847% contre 2,911% lundi soir et celui du bon à 30 ans à 4,257% contre 4,373%.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés