Publicité
Publicité

New York temporise alors que pointent les résultats

Photo AFP ©AFP

Wall Street a terminé dans le vert lundi, faisant preuve d'un optimisme prudent en attendant le coup d'envoi, après la clôture, en attendant la saison des résultats avec les chiffres d'Alcoa: le Dow Jones s'est apprécié de 0,59% et le Nasdaq de 0,16%.

Le coup d’envoi, après la clôture, de la saison des résultats a dopé l'attentisme des investisseurs. Leur optimisme prudent sur les performances attendues a toutefois permis à Wall Street de clôturer la séance de lundi sur une très légère hausse, le Dow Jones rognant 0,59 % à 15.224,62 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 0,16 % à 3.484,83 points. Le S & P500 a gagné quant à lui 0,53 % à 1.640,49 points.

Conformément à la tradition, c’est Alcoa qui a ouvert le bal des résultats. Le premier producteur américain d’aluminium a creusé sa perte à 119 millions de dollars (-11 cents par action) au deuxième trimestre (-2 millions un an plus tôt).

Mais ce résultat peu reluisant est meilleur qu’attendu. Le groupe a en effet confirmé la fermeture d’unités représentant une capacité globale de 149.000 tonnes, en particulier au Québec. Si l’on ne tient pas compte de ces fermetures, le résultat est positif à hauteur de 76 millions de dollars, une performance légèrement supérieure aux attentes du marché.

Le chiffre d’affaires du premier semestre est quant à lui en baisse de 2,4 % à 11,68 milliards de dollars.

Le marché a par ailleurs conforté les gains enregistrés la semaine dernière, après les chiffres meilleurs qu'attendu du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis, de nature à "atténuer les craintes de l'impact de la hausse récente des taux d'intérêt et de la perspective d'un ralentissement des mesures de soutien de la Réserve fédérale (Fed)", ont relevé les analystes de Charles Schwab.

Le recul de 3,64 % d'Intel a toutefois limité les gains sur le Nasdaq. Evercore Partners qui est passé à la vente sur la valeur, estimant que la demande de PC ralentirait encore dans les mois à venir. Le premier fabricant mondial de microprocesseurs publie ses résultats le 17 juillet.

Les investisseurs attendent désormais avec un peu plus de sérénité la publication mercredi des dernières minutes de la réunion du Comité de politique monétaire de la banque centrale américaine, qui devraient apporter plus de clarté sur les intentions de l'institution.

Autre raison pour le marché de se montrer optimiste: la hausse du crédit à la consommation s'est accélérée en mai aux EtatsUnis, augmentant de 8,3 % à un rythme annualisé. Cet indicateur démontre la solidité des dépenses des Américains, un des moteurs de l'économie des États-Unis.

Le marché obligataire a terminé en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 2,645 % contre à 2,715 % vendredi soir, et celui à 30 ans à 3,643 % contre 3,677 %.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés