Publicité
Publicité

Nyrstar a plongé, Celyad a bondi (+ Briefing actions)

©AFP

Les marchés actions ont clôturé dans le rouge ce lundi à l'orée d'une semaine qui devrait rester dominée par de multiples interrogations, notamment autour du budget italien.

• La tendance

Les principales Bourses européennes ont clôturé en nette baisse, dans le sillage du début de séance compliqué de Wall Street. Le contexte de marché est toujours marqué par les craintes entourant le ralentissement de la demande chinoise et les effets du resserrement monétaire en cours aux Etats-Unis. La semaine devrait rester dominée par de multiples interrogations, notamment autour du budget italien.

L’euro  a reculé face au billet vert.

La Bourse de Bruxelles n’a pas échappé au courant vendeur qui a emporté la plupart des marchés européens lundi. En clôture, le Bel 20  a abandonné 0,92% à 3.523,71 points. L’indice belge avait progressé de 5,4% au cours des deux dernières semaines, ce qui a encouragé certains investisseurs à vendre pour matérialiser la plus-value inscrite dans les cours boursiers.

Le poids lourd AB InBev  était responsable d’une bonne partie du recul de l’indice vedette du marché belge. L’action du groupe brassicole a perdu 1,05% à 64,99 euros. Vendredi, le courtier Liberum avait repris le suivi de la valeur avec un avis "acheter" mais un objectif de cours réduit à 93 euros, contre 99 euros avant la suspension du suivi fin octobre.

Les valeurs biotechnologiques, toujours volatiles, se sont également inscrites à la baisse. Galapagos  a perdu 4,36% à 90 euros et Argenx  a cédé 3,85% à 82,40 euros. La direction de cette dernière est allée à la rencontre des investisseurs américains à l’occasion d’un roadshow de deux jours à Boston et New York, une opération séduction qui a débuté lundi.

Solvay  a continué à capitaliser sur les résultats trimestriels supérieurs aux attentes que le groupe de chimie a publiés la semaine dernière. L’action Solvay a résisté et n’a perdu que 0,25% à 101,70 euros.

Hors Bel 20, Nyrstar  s’est effondrée de 49,68% à 0,632 euro après une note déprimante d’ABN Amro qui a réduit son objectif de cours à un centime (lire en page 3).

IBA  a perdu 6,33% à 15,55 euros. Le titre du spécialiste de la protonthérapie est très volatil depuis quelques semaines, partagé entre un regain de concurrence pour l’entreprise belge et des espoirs de développements sur le marché chinois.

Melexis  a cédé 4,72% à 54,55 euros. Le recul du groupe belge spécialisé dans les circuits et capteurs destinés principalement aux équipementiers automobiles s’inscrit dans le mouvement de baisse des valeurs technologiques en Europe lundi.

À l’opposé, Celyad  a bondi de 7,04% à 24,62 euros. La biotech a publié de bons résultats d’une étude sur son traitement contre le cancer colorectal.

• Le briefing actions belges

UPDATE

>Nyrstar : ABN Amro a abaissé son objectif de cours à 0,01 euro.

>Intervest: KBC a relevé sa recommandation à "acheter" contre "accumuler" avant. L'objectif de cours passe de 24,5 euros à 26 euros.


>Solvay : Raymond James a réduit son objectif de cours à 160 euros contre 161 euros avant. La recommandation reste à "achat fort".

>Nyrstar : ABN Amro indique qu'une restructuration de la dette de Nyrstar est inévitable et abaisse son objectif de cours à 1 cent.

>AB InBev : Liberum a réduit son objectif de cours à 93 euros contre 99 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>Argenx : Wedbush a relevé son objectif de cours à 114,72 euros contre 110,14 euros avant. La recommandation reste à "surperformer".

>Ageas signale que la Cour de Cassation belge a rejeté le pourvoi en cassation d'Ageas dans la procédure néerlandophone, dans le cadre du litige relatif à l'amende administrative infligée par la FSMA pour mauvaise communication présumée en mai-juin 2008. Le communiqué

>Kepler Cheuvreux a entamé le suivi de Barco  avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 125 euros.

>Euronext a vu son bénéfice net bondir de 31,6% à 50,5 millions d'euros au troisième trimestre, profitant d'une hausse de l'ensemble de ses activités et d'une politique de réduction de coûts.Le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 17,2%, à 150,9 millions d'euros, tandis que la marge d'exploitation (Ebitda) s'est améliorée pour atteindre 58,2%.

>Celyad  a présenté de nouveaux résultats du programme clinique évaluant le CYAD-01 dans les tumeurs solides, lors de la 33e réunion annuelle de la SITC. Le communiqué

>Intervest renforce son portefeuille logistique par des acquisitions à Gand et à Roosendaal pour 40 millions d’euros et une location de 17.100 m² à Boom. Le communiqué

>Texaf a connu un troisième trimestre 2018 plutôt bon. Les loyers de l’activité immobilière s’établissent à 4,3 millions d'euros pour le trimestre, en hausse de 3% par rapport à la période comparable de 2017. Notre article.

>Tinc cote ex-dividende.

Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse lundi dans un contexte de marché toujours marqué par les craintes entourant le ralentissement de la demande chinoise et les effets du resserrement monétaire en cours aux Etats-Unis.

L’euro recule face au billet vert.

 

A Bruxelles, le Bel 20 avançait de 0,53% vers 9h10 tandis que l’indice des valeurs cotées en continu prenait davantage d’avance (+0,68%).

 

Bpost est en tête des hausses (+3,1%) après sa dérouillée de la semaine dernière. Aperam récupère quelque peu également (+1,6%). Vendredi le titre avait chuté de près de 8% suite au " profit warning " de ThyssenKrupp. Pointons encore les gains de Solvay (+0,9%) et Umicore (+0,9%). Trois valeurs de l’indice sont dans le rouge : Argenx (-0,2%), Ontex (-0,2%) et Colruyt (-0,1%).

 

Hors Bel 20, Nyrstar plonge encore (-17,5%) et n’est plus qu’à quelques centimes du statut peu enviable de " penny stock ". Xior et Balta abandonnent respectivement 2,3% et 2,1%.

 

Hors Bel 20, Celyad s’adjuge près de 5%. L a biotech a fait état vendredi soir de nouveaux résultats du programme clinique évaluant le CYAD-01 dans les tumeurs solides. Bone Therapeutics avance de 4,3% après des séances difficiles.

Barco, pour sa part, prend près de 3%. Un broker a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à " acheter " et un objectif de cours de 125 euros.

Notons encore les gains de Greenyard (+3,4%) et de Mithra (+2,1%).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés