Perrigo rejette l'offre de Mylan

©BELGAIMAGE

Le conseil d'administration de Perrigo a refusé à l'unanimité l'offre hostile de l'entreprise pharmaceutique américaine, estimant qu'elle n'était pas à la hauteur des prévisions de croissance du spécialiste de l'automédication.

Le groupe américain de médicaments génériques Mylan  s'est pris une veste. Perrigo  a rejeté à l'unanimité son offre d'achat hostile lancée lundi. L'entreprise pharmaceutique estime que le montant d'environ 27 milliards de dollars (23,9 milliards d'euros) offert par Mylan sous-estime la vraie valeur de l'entreprise et ne prend pas en compte les prévisions de croissance de la société.

Les actionnaires de Perrigo passent donc à côté de 75 dollars en numéraire par action et de 2,3 actions ordinaires Mylan pour chaque action Perrigo. Ils auraient alors détenu 40% du capital du nouvel ensemble.

Mylan avait approché une première fois Perrigo début avril mais sa cible avait repoussé ses avances, jugeant également ses propositions insuffisantes et estimant qu'il se porterait mieux en restant indépendant. Mais malgré cela, les actionnaires de Mylan ont massivement approuvé la poursuite du projet d'acquisition, qui suppose désormais l'apport à l'offre d'une majorité simple du capital de Perrigo.

Une vague de consolidation est en cours dans le secteur des médicaments génériques, dont les acteurs cherchent à gagner en envergure et à enrichir leurs portefeuilles avec des produits offrant des marges supérieures.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés