Publicité
Publicité

Petercam dans le viseur de l'AMF pour manipulation de cours

©Photo News

L’Autorité française des marchés financiers (AMF) a requis hier 650.000 euros de sanctions contre les sociétés d’investissements Petercam et Exane ainsi que trois de leurs membres. L'accusation porte sur des manipulations de cours, observées en décembre 2011

Les griefs concernent deux ordres d’achat: 5.000 titres du spécialiste des ingrédients naturels d’origine végétale Naturex et 3.000 titres de la Société internationale de plantations d’hévéas (SIPH). Des ordres initiés par Petercam et exécutés par Exane qui ont entraîné une forte hausse "artificielle" des cours.

Pour les avocats de Petercam, les hausses sur ces titres n’étaient pas isolées et ceux-ci n’ont pas été revendus juste après. Selon Petercam, les ordres étaient "justifiés par des considérations d’investissement légitimes" et "dépourvus de toute intention manipulatoire". Ni Petercam, ni ses préposés n’ont par ailleurs tiré le moindre profit de ces opérations.

300.000 euros
Le montant minimal réclamé à Petercam par l'AMF

Concrètement, l’AMF a demandé au moins 300.000 euros de sanction contre Petercam, 50.000 contre son cogérant et un de ses vendeurs d’actions, ainsi qu'un minimum de 200.000 contre Exane. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés