Plongeon de 50% pour Nyrstar

©nyrstar

ABN Amro a abaissé à 0,01 euro son objectif de cours sur Nyrstar, en conseillant "d'abandonner le navire". Le titre a signé le plus fort recul de la Bourse de Bruxelles.

Le titre Nyrstar  a perdu près de 50% ce lundi à la Bourse de Bruxelles pour retomber à 0,63 euro l'action. Alors que les investisseurs s'inquiètent du refinancement de sa dette, et que Citi et Morgan Stanley ont retiré leur objectif de cours sur l'action, ABN Amro vient enfoncer davantage le titre. Les analystes de la banque ont indiqué dans une note qu'il faut "abandonner le navire" en parlant du titre Nyrstar.

"Nyrstar est sur le chemin inévitable d'une restructuration de sa dette" estime Philip Ngotho, analyste chez ABN Amro. Il a abaissé son objectif de cours à 0,01 euro. "La solution la plus probable pour Nyrstar est un échange de dette en actions combinée à un placement privé pour Trafigura (le plus gros actionnaire de Nyrstar)" indique Philip Ngotho. "Nous estimons que Trafigura va essayer de maintenir une participation à hauteur de 20% dans Nyrstar, car il lui a fallu beaucoup d'efforts pour sécuriser des accords de soutirage" ajoute-t-il.

Les analystes s'inquiètent de la dette de Nyrstar. En septembre 2019, une obligation de 350 millions d'euros arrive à échéance. A la fin octobre, lors de la présentation des résultats trimestriels du producteur de zinc, les dirigeants de la société n'avaient pas évoqué de plan concret pour le refinancement de cette dette. Une des questions porte notamment sur le rôle de Trafigura pour le refinacement de Nyrstar. L'obligation à échéance 2019 est tombée ce lundi à 62 cents selon les données de Bloomberg. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés