Quelle SIR gâte le mieux ses actionnaires?

  • WDP, champion du return...
  • sur du très long terme
Sur un an, l'actionnaire de WDP a bénéficié de la meilleure performance. Le return de cete valeur a totalisé 20,4%. ©BELGA

Les actionnaires fidèles de WDP et de Xior comptent parmi les plus comblés dans le monde des SIR, les sociétés immobilières réglementées.

C’est la saison des paiements des dividendes à la Bourse de Bruxelles. Les actionnaires des sociétés immobilières réglementées, en abrégé SIR, ont ainsi déjà reçu ou vont tout prochainement recevoir leur écot. Montea, Xior, Wereldhave Belgium, WDP et Befimmo l’ont déjà attribué. Ce vendredi, ce sera au tour de Cofinimmo de rémunérer ses actionnaires, suivie d’ici la fin de ce mois de Vastned Retail Belgium et de Leasinvest.

Befimmo offre le meilleur rendement sur dividende. Mais à plus long terme, les actionnaires de WDP comptent parmi les plus comblés.

Le moment semble donc plutôt propice pour repérer la SIR qui gâte le mieux ses actionnaires. Befimmo apparaît sur ce plan comme étant la plus généreuse, au vu du rendement affiché par l’action sur la base du dividende brut versé aux actionnaires. Il s’élève à 6,50%. Cette SIR est suivie de Wereldhave Belgium (5,31%) et de Cofinimmo (4,9%). Ces performances signifient-elles que les investisseurs devraient privilégier ces trois SIR pour leur portefeuille d’investissement? La nuance s’impose. Un coup d’œil sur les performances qu’elles enregistrent à plus long terme ne permet pas de répondre par l’affirmative.

Le return calculé en tenant compte de l’évolution de leurs cours de Bourse et du montant du dividende versé, qu’ont enregistré ces SIR n’a en revanche rien de spectaculaire. Et comparé à celui réalisé par nombre d’autres SIR, il apparaît plutôt chétif. Celui de Befimmo est de 5,9%, sur les 12 derniers mois donc. Ceux de Wereldhave Belgium et de Cofinimmo successivement de 1% et 2,5%.

©Mediafin

Sur un an, l’actionnaire de WDP a bénéficié d’une bien meilleure performance. Le return de cette valeur a totalisé 20,4%. Excellente prestation également de Vastned Retail Estates due, il faut bien le reconnaître, à la décision de la maison mère néerlandaise de racheter sa filiale en Belgique. Avec un return de 12,2% et de 6,5% respectivement, Xior et Aedifica ne déméritent pas. Depuis le moment où une SIR est introduite en Bourse, ce sont encore WDP (+ 15,6%) et Xior (+ 24,4%) qui signent le meilleur return par an.

Reste à savoir si Xior, concentré sur les logements d’étudiants et dont la présence en Bourse est finalement assez récente, arrivera à tenir ce rythme encore bien longtemps. Xior a été introduit en Bourse en 2015, tandis que WDP l’est depuis 1999. Élément favorable à WDP, cette SIR est active dans la logistique. Un secteur qui n’exige pas autant de coûts que l’entretien des logements d’étudiants. Les anciens détenteurs des certificats immobiliers "Louvain-la-Neuve" qui étaient spécialisés dans ce type de logements, doivent certainement s’en souvenir.

Les SIR actives dans la logistique comme WDP donc et Montea (return annuel de 11,10%) entre autres, ou celles tournées vers l’immobilier de santé comme Aedifica (+ 10,6%) et Care Property (10,1%) sont celles qui sont le plus en mesure de davantage satisfaire leurs actionnaires sur un long terme, que ceux des SIR spécialisées dans la gestion de bureaux. Parmi celles-ci, il y a Befimmo, Cofinimmo, Leasinvest ou encore Immo Moury.

H&M pèse sur qrf

Qrf a reculé de 1,79% à 21,90 euros jeudi à la Bourse de Bruxelles, soit 12% sous son prix d’introduction de 25 euros en décembre 2013. Depuis lors, Qrf n’a pas réussi à augmenter sa valeur nette d’inventaire et son bénéfice par action. Le dernier trimestre n’a pas été brillant: son plus important locataire, la chaîne de vêtements H&M a annulé le bail dans un immeuble de Sint-Niklaas. Dans deux autres immeubles, à Hasselt et à Uccle, H&M souhaite renouveler le bail à des conditions qui, selon Qrf, ne sont pas conformes au marché.

Résultat: une forte dépréciation du portefeuille, compte tenu du risque de revenus locatifs futurs. En conséquence, la valeur liquidative a baissé de 1,6% à 23,4 euros par action. C’est à peine plus que la valeur nette d’inventaire par action lors de l’introduction en Bourse fin 2013 de 22,83 euros.

KBC Securities a abaissé jeudi son objectif de cours sur Qrf à 24,50 euros (contre 26 euros) tout comme son rating qui passe à "conserver" contre "accumuler".

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n