Ruée tardive sur les actions chinoises

©Bloomberg

La Bourse de Shanghai a rebondi lundi après sa correction de la semaine dernière. Les fonds d’actions chinoises ont attiré la semaine dernière les flux entrants les plus importants depuis 2008.

Les fonds spécialisés sur les actions chinoises ont enregistré, au cours de la semaine achevée le 27 mai, leur plus forte collecte hebdomadaire depuis avril 2008, selon une étude de Bank of America Merrill Lynch Global Research. Les fonds spécialisés sur les actions chinoises ont enregistré des entrées nettes de 4,5 milliards de dollars, soit l’équivalent de la totalité de la collecte nette des fonds actions (4,6 milliards) sur la période, relève cette étude qui reprend des données d’EPFR Global, une société de recherches spécialisée dans le suivi des flux de souscription des grandes sociétés de gestion internationales.

4,5 milliards $
Les entrées nettes des fonds d’actions chinoises lors de la semaine achevée le 27 mai.

Cet engouement pour la Bourse chinoise intervient alors que les Bourses de Shanghai et Shenzhen ont subi une correction la semaine dernière. La Bourse de Shanghai avait chuté de 6,5% jeudi dernier, trébuchant lourdement après de nouveaux sommets, refroidie par un durcissement réglementaire sur les "opérations sur marge" et par de vives inquiétudes avant une salve supplémentaire de cotations d’entreprises.

Mais dans un rapport publié vendredi, la Banque centrale avait indiqué qu’elle continuerait à promouvoir un développement stable et sain de la Bourse car celle-ci contribue à stabiliser la croissance économique. La Bourse de Shanghai a bondi de 4,71% lundi tandis que Shenzhen a gagné 4,79%, propulsées par la hausse de l’activité manufacturière en Chine qui a atteint en mai son niveau le plus élevé en six mois

L’indice des actions A réservées aux investisseurs résidents chinois de la Bourse de Shanghai s’est envolé de plus de 50% entre la fin 2014 et son plus haut de l’année atteint le 27 mai. Dans le même temps, l’indice Hang Seng China Enterprises des sociétés chinoises cotées à la Bourse de Hong Kong et accessibles aux investisseurs internationaux a progressé d’un peu moins de 25%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés