Publicité

Saut de puce pour le Dow Jones à Wall Street

L'indice vedette de la Bourse de New-York a longtemps hésité entre le zéro absolu et une infime progression. Un sursaut de dernière minute le place très légèrement dans le vert.

Après avoir terminé la séance de lundi à son plus haut niveau depuis avril, la Bourse de New-York a montré un visage relativement calme hier. Depuis plusieurs semaines, elle profitait des perspectives favorables des grandes entreprises exportatrices grâce à la faiblesse du dollar. Mais hier, le billet vert a repris du poil de la bête et les investisseurs se sont quelque peu crispé. Ceci dit, la tendance reste favorable, la saison des résultats trimestriels offrant un bilan satisfaisant: actuellement, 83% des entreprises dépassent les prévisions en termes de profits et 65% au niveau du chiffre d’affaires.

Hier, le Dow Jones est resté stable (+0,05% à 11.169,46 points). Le Nasdaq se comportait mieux, grimpant de 0,26% à 2497,29 points.

Kimberly Clark n’avait que ses propres mouchoirs en papier pour pleurer. Après avoir annoncé un résultat trimestriel en baisse de 19,4% et revu ses prévisions annuelles vers le bas, son titre a clôturé à 62,63 dollars (-5,78%).

Le géant informatique IBM poursuit son vaste programme de rachat d’actions. Hier, il a annoncé une nouvelle salve de reprise de ses propres titres pour 10 milliards de dollars. L’action a gagné 0,59% à 140,66 USD.

Le groupe chimiste DuPont a lui aussi affiché un résultat trimestriel en baisse au troisième trimestre (-10%) mais meilleur cependant que les attentes. Le groupe de Washington explique ces mauvaises performances par l’expiration de brevets. L’action a perdu 1,05% à 47,2 dollars.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés