Séance morose à Wall Street

La Bourse de New York a connu une séance relativement stable ce lundi, après une matinée hésitante marquée par de nouveaux indicateurs moroses, au Japon et aux Etats-Unis: le Dow Jones a clôturé la séance en retrait de 0,01% (à 10.302,01 points), le Nasdaq en progression de 0,39% (à 2181,87 points).

La séance aura été plutôt calme à Wall Street. Les analystes se sont félicité de cette stabilité du marché, pointant malgré tout les médiocres résultats de divers indicateurs. Wall Street n’a donc pas encore trouvé de quoi relancer sa machine. La séance a surtout été marquée par les mouvements dûs à diverses  acquisitions. À la cloche, le Dow Jones a perdu 0,01 % à 10.302,01 points. Le Nasdaq a progressé de 0,39% à 2181,87 points, et le S & P500 a gagné 0,01% à 1079,38 points.

Selon le Financial Times, PayPal, filiale d'eBay (+2,56% à 22,05 dollars), est en discussions avec Google (-0,16% à 485,60 dollars) pour que le service de paiement sécurisé sur internet soit intégré au système d'exploitation informatique Android développé par le géant de l'internet.

Le fabriquant informatique Dell (0,42% à 11,96 USD) va acquérir l’un des principaux fournisseurs mondiaux de systèmes de stockage de données virtuelles, 3PAR, pour 1,15 milliards de dollars. L’action de sa cible a logiquement bondit de 86,53% à 18 USD.

La société Intel (+1,67% à 19,47 USD) reprend à Texas Instruments sa ligne de modems pour internet par câble pour un montant non divulgué.

Le fabricant de verres et céramiques de haute technologie Corning (-1,90% à 16,55 dollars) va acquérir le groupe de plasturgie médicale Plaslab  (Plastiques Gosselin) à la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Le montant n'a pas été dévoilé.

Apple a reculé de 0,59% à 247,64 dollars. Selon le "Wall Street Journal", un cadre du fabricant informatique a été inculpé aux Etats-Unis pour corruption, après avoir vendu des secrets industriels à des fournisseurs asiatiques.

Enfin, le fabricant du téléphone multifonctions BlackBerry Research in Motion (-4,81%, à 50,83 USD) collabore avec le gouvernement indien pour permettre une surveillance des données échangées par les utilisateurs.

 

Sur le front économique

Les nouvelles économiques du jour sont restées médiocres, et pas seulement aux Etats-Unis.
Le PIB du Japon a progressé de 0,1% au deuxième trimestre par rapport à celui du premier, soit 0,4% en rythme annuel, beaucoup moins que les prévisions des écononomistes.

Aux Etats-Unis, l'indice Empire State d'activité manufacturière de la région de New York a progressé en août, à 7,1 points. Mais les économistes s'attendaient à un peu mieux et la banque centrale, qui compile cette statistique, a noté que l'une des principales composantes, les nouvelles commandes, était passée en dessous de zéro pour la première fois depuis juin 2009.

"La Bourse semble avoir subi une baisse excessive, et paraît mûre pour au moins un petit rebond-réflexe, mais pour l'instant il est difficile de voir un catalyseur suffisant pour le déclencher", a estimé Frederic Dickson, de DA Davidson.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés