Solvay plus performant qu'attendu

Chiffre d'affaires en hausse de 3 %, bénéfice opérationnel récurrent en recul, mais nettement supérieur aux attentes: pour Solvay, le premier trimestre 2012 se solde par une nette reprise par rapport à la fin 2011. Le chimiste belge, qui a changé de dimension avec l'acquisition du Français Rhodia, bénéficie d'une forte reprise dans toutes les régions du monde. Sur Euronext Bruxelles, l'action a ouvert en nette hausse ce mardi.

Ce mardi, dès l'ouverture des Bourses, l'action Solvay s'est montrée très performante. Lundi, après la fermeture des marchés, le groupe chimique avait publié des résultats de bonne facture. Le groupe vient en effet de boucler un premier trimestre sensiblement meilleur qu'attendu.

Le chimiste belge, qui a changé de dimension avec l'acquisition du Français Rhodia, bénéficie d'une forte reprise dans toutes les régions du monde et des bonnes performances de son activité chimie et de Rhodia.

Solvay a dès lors bouclé son premier trimestre sur des chiffres sensiblement supérieurs aux prévisions des analystes. Le bénéfice net s'est ainsi établi à 125 millions d'euros, une forte baisse par rapport aux 255 millions d'euros engrangés au premier trimestre 2011 en données pro forma. Mais cette performance surpasse nettement les attentes des analystes, qui misaient sur un bénéfice plafonnant à 98 millions d'euros (panel DowJones Newswires), voire à 71 millions (panel Reuters).

L'excédent brut d'exploitation récurrent (REBITDA), que les analystes voyaient plafonner autour de 441 millions d'euros, clôture le premier trimestre à 523 millions, ne cédant finalement que 9 % par rapport au début de l'an dernier. Mais il progresse de 47 % par rapport aux 355 millions d'euros obtenus durant le 4e trimestre 2011 "grâce à la forte reprise de l’activité, en particulier pour les métiers les plus exposés aux cycles économiques", autrement dit les vinyls et polyamides.

Le pôle d'activité "Chimie" se distingue particulièrement, avec un REBITDA en hausse de 12 %.

Le chiffre d'affaires, qui était censé baisser de 1,3 % voire 1,6 %, progresse finalement de 3 % à périmètre équivalent pour atteindre 3,24 milliards d'euros. Solvay a ici bénéficié de la hausse de 4 % des prix de ses produits, qui a compensé le recul de 3 % de ses volumes de ventes. A noter la stabilisation des activités de Plastiques, qui profiten,t notamment du redressement des ventes de PVC en Europe, malgré l'atonie persistante du secteur de la construction. Les revenus de la Chimie gopnflent de 4 % et ceux de Rhodia de 5 %.

Ces résultats "continuent à démontrer la bonne résistance du portefeuille de Solvay", souligne le CEO du groupe, Christian Jourquin, cité dans le communiqué.

Restons prudents !

Pour la suite de l'année, Solvay reste prudent. "Les métiers qui constituent les moteurs de croissance du groupe devraient poursuivre leur développement", tandis que les activités les plus exposées aux aléas de la conjoncture devraient continuer "à faire face à des conditions de marché globalement difficiles".

L'intégration de Rhodia devrait par contre générer des "économies significatives" qui devraient permettre au groupe de réaliser un REBITDA annuel (pro forma) similaire à celui de 2011.

Pour rappel, Jean-Pierre Clamadieu avait dévoilé fin avril une stratégie à moyen terme prévoyant la réalisation, par le groupe, d'un excédent brut d'exploitation récurrent de 3 milliards d'euros d'ici 2016 et des économies de 400 millions d'euros d'ici la fin 2014.

Un REBITDA de 3 milliards d'euros, cela représente une croissance de 10 % par an. Celle-ci devrait être portée par les pôles des Polymères de spécialité, utilisés par exemple pour les smartphones, les produits chimiques de grnade consommation (Consumers Chemicals), autrement dit les shampoings ou détergents, et les Matéroaux avancés (l'électronique).

Le futur CEO de Solvay juge cet objectif réalisable au vu des fondamentaux solides sur lesquels peut s'appuyer le groupe. Les chiffres du premier trimestre tendent à montrer que le chimiste belge est sur la bonne voie.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés