Spotify, une opportunité pour les investisseurs?

©AFP

Le site de musique en streaming projette d’entrer en Bourse de New York le 2 avril prochain. Valorisée à 20 milliards de dollars, la société devrait choisir de mettre ses actions directement sur le marché, sans nouvelle émission.

Le site de musique en streaming Spotify projette de se faire coter sur la Bourse de New York au cours de la semaine du 2 avril, selon des sources proches du dossier. La société devrait choisir de mettre ses actions directement sur le marché, et non de lever de l’argent en émettant de nouvelles actions. L’opération permettra aux actionnaires actuels du site de vendre leurs titres aux investisseurs.

20 milliards $
La valorisation de Spotify a été estimée à ce montant. L’entrée en Bourse de la société sera la plus importante depuis Snap.

Spotify tiendra le 15 mars une journée pour les investisseurs afin de leur présenter les perspectives de la société qui a transformé le monde musical. Les ventes du secteur ont grimpé ces trois dernières années grâce aux services payants de streaming (écoute en ligne). La société occupe la première place de ce marché, avec 71 millions d’abonnés à la fin 2017, presque le double de son concurrent Apple Music .

La valorisation actuelle de Spotify atteint 20 milliards de dollars. Le marché des ventes de titres privés a permis durant ces dernières années l’appréciation des actions Spotify. La forte valorisation de la société risque de rendre plus difficile une progression du titre. Cependant, Spotify a bénéficié jusqu’à présent de sa notoriété auprès des investisseurs privés.

Une grande opération

Spotify sera la plus grosse opération de cotation depuis Snap en 2017 parmi les "licornes", ces sociétés technologiques non cotées dont la valeur a dépassé 1 milliard de dollars. Le titre Snap évolue ces derniers temps à 6% au-dessus de son prix d’introduction, après avoir connu une période difficile en raison de résultats décevants pour les investisseurs.

Du côté de Spotify, des analystes pointent un modèle d’activité particulièrement difficile. Car le coût du paiement des royalties pèse lourd sur les revenus des sociétés de streaming musical. Spotify paie plus de 70% de ses revenus au secteur de la musique. Pandora Media, un concurrent de la société, déjà coté en Bourse, subit déjà cet impact négatif. La société a publié une perte nette de 52,1 millions de dollars au quatrième trimestre en février dernier, plus qu’attendu par les analystes. Pandora Media a en outre subi le recul de ses revenus liés à la publicité, qui compte pour 75% de ses revenus, de 5% au quatrième trimestre.

D’après l’agence d’informations financières Bloomberg, les revenus des sites de musique en streaming ont grimpé à 4,09 milliards d’euros en 2017, mais les pertes du secteur se sont également creusées dans le même temps. Le contexte apparaît donc délicat pour Spotify en Bourse. Les investisseurs seront fixés après la publication des résultats du groupe.

Dropbox fixe le prix de son IPO

Le service de partage et de stockage de photos, de musique et de gros fichiers Dropbox a fixé ce lundi le prix de son introduction en Bourse dans une fourchette de 16 à 18 dollars par action. La société serait valorisée à plus de 7 milliards de dollars.

Elle compte lever jusqu’à 748 millions de dollars via le placement de 36 millions de titres, et un placement privé, selon le document publié sur le site du gendarme boursier américain SEC.

La société, basée à San Francisco, affiche une perte de 111,7 millions de dollars en 2017, en baisse de 47% par rapport à 2016.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content