Publicité

Telenet bondit, ABN Amro en soutien de CFE

©BELGA

Clôture négative à Bruxelles. Telenet dopé par des rachats d'actions. Bonne tenue de plusieurs biotechs. Avis de broker sur CFE.

La Bourse de Bruxelles n'échappe pas à la tendance négative observée ailleurs en Europe, où les tensions commerciales restent la préoccupation première des investisseurs.

Le Bel20 a perdu 1,41 %à 3710,49  points. Au sein de l’indice, peu de valeurs ont pu rester dans le vert à la clôture des marchés. 

Telenet signe la meilleure progression du jour, avec un gain de 5,12%. Le titre a profité de  l'activation d'un programme de rachats d'actions pouvant aller jusqu'à 300 millions d'euros. "Le début de ce programme de rachats d’actions pourrait changer la perception du marché en ce qui concerne la rémunération des actionnaires" écrivent les analystes de Degroof Petercam dans une note, qui confirment leur recommandation à "acheter" avec un objectif de cours de 54 euros.

Cofinimmo a pris 0,38%, et Ontex 0,05%, fermant la marche des valeurs en progression au sein du Bel20 ce lundi.

Parmi les autre valeurs:

• Les valeurs financières ont reculé. ING a perdu 1,31%, KBC 0,97% et Ageas 0,82%. Ces actions souffrent de la détente des rendements obligations qui affecte l'ensemble du compartiment en Europe.En outre, ING, qui est sous le coup d'une enquête de procureurs néerlandais dans une enquête criminelle sur le blanchiment d'argent et la corruption qui pourraient entraîner d'importantes amendes, a déclaré qu'elle attendait plus d'informations sur le calendrier de toutes les "conséquences" plus tard cette année.

• GENKYOTEX / ASIT BIOTECH - Hors indice Bel20, la biotech Genkyotex signe une progression de 4,91% et Asit Biotech de 2,75%. La première a étendu son accord de licence pour la plate-forme Vaxiclase avec le Serum Institute of India (SII), le plus grand fabricant mondial de vaccins, afin d'inclure des pays industrialisés. La seconde a sélectionné un nouveau produit candidat hdm-ASIT+ pour le marché à fort potentiel du traitement de l‘allergie aux acariens.

• CFE - Le groupe de BTP a lâché 0,19%. Les analystes d'ABN Amro sont positifs sur la valeur, estimant que le spécialiste européen de premier plan dans l'installation de parcs éoliens offshore - via sa fille DEME - est bien placé pour augmenter substantiellement cette activité, dans un contexte favorable pour la filière des énergies renouvelables. L'année dernière, DEME a représenté 47% des ventes du groupe.

AB INBEV - Le groupe brassicole AB InBev s’affiche encore une fois comme le champion toutes catégories parmi les valeurs belges préférées des analystes interrogés par L’Echo /De Tijd. L’action suscite depuis quelque temps une certaine frustration auprès des investisseurs, mais les spécialistes confirment leur confiance en l’avenir.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés