Telenet chute pour la bonne cause, AB InBev inquiète Moody's (+Briefing)

©REUTERS

Le rouge est de mise sur les principaux marchés actions en Europe, l'optimisme provoqué par l'annonce d'un accord commercial en Amérique du Nord ayant vite fait place à la prudence. Le Stoxx 600 a fini en baisse de 0,52% à 381,94 points.

• La tendance

La Bourse de Bruxelles a clôturé sur une note négative mardi. L’indice Bel 20 a cédé 0,34% à 3.702,44 points.

Plus fort recul dans l’indice, Telenet a plongé de 8,74% à 43 euros. Le détachement du dividende d’un montant brut de 5,30 euros (3,71 euros) explique cette "pauvre" performance. Les actionnaires avaient donné leur accord à cette distribution exceptionnelle lors de l’Assemblée générale extraordinaire du 26 septembre dernier. Une distribution qui est financée principalement par de la dette. Ce dividende sera payé à partir du 4 octobre.

Les jours se suivent et se ressemblent pour AB InBev. Pour la septième journée d’affilée, l’action du groupe brassicole cède du terrain. Ella achevé la séance de mardi sur un recul de 0,97% à 74,19 euros. La crainte que le groupe soit amené à réduire le montant de son dividende commence à se répandre dans les coulisses des marchés. Après Morgan Stanley lundi, c’est au tour de la société d’investissement américaine Evercore ISI d’abonder en ce sens. "Il y a une chance raisonnable qu’AB InBev réduira son dividende lorsqu’il communiquera ses résultats le 25 octobre", écrit Robert Ottenstein, un de ses analystes. Cette perspective risque fort de se concrétiser, alors que Moody’s brandit de son côté la menace d’un abaissement de la note pour la dette financière du brasseur. Celle-ci est jusqu’à présent de "A3".

AB InBev avait attribué un acompte sur dividende brut de 1,60 euro par action en novembre 2017 et un solde de 2 euros en avril de cette année.

Cette fois, l’action bpost n’est pas restée insensible à la nouvelle chute Royal Mail à Londres, à l’inverse de ce que l’on a observé lundi. Bpost a cédé 1,64% à 13,80 euros.

En dehors du Bel 20, Greenyard qui a aussi coté ex-dividende d’un montant brut de 0,20 euro, a reculé de 1,75% à 7,86 euros. Le dividende sera payé à partir du 4 octobre.

Leasinvest a cédé 2,4% à 89,8 euros. La cotation de cette action avait été suspendue jusqu’à 15h30. Le temps de procéder à la vente des droits de souscription représentés par le coupon n°22 qui n’ont pas été utilisés lors de l’augmentation de capital. Ce droit a été vendu au prix de 0,99 euro sous forme de scrips. Il sera payé aux actionnaires qui ne l’ont pas exercé le 8 octobre.

• Le briefing actions

UPDATE

>Tessenderlo : Kempen a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 43 euros.

>Ahold Delhaize : Banco Sabadell a abaissé sa recommandation à "vendre" contre "acheter" avant. Pas d'objectif de cours.

>Curetis a bouclé une facilité de financement de 20 millions d'euros sous la forme d'une émission de notes convertibles avec la société Yorkville. Le communiqué.


>AB InBev : Moody’s a confirmé le rating à A3 mais l’a placé sous surveillance négative contre stable avant.

>AB InBev :
*Kepler Cheuvreux a réduit son objectif de cours à 116 euros contre 120 euros avant. La recommandation reste à "acheter".
*Credit Suisse a réduit son objectif de cours à 94 euros contre 100 euros avant. La recommandation reste à "surperformer".

>Telenet cote ex-dividende exceptionnel de 5,3 euros brut.

>Telenet a acquis, la semaine dernière, 91.564 actions propres à un prix unitaire compris entre 46,24 euros et 47,08 euros.

>Telenet : Barclays a réduit son objectif de cours à 49 euros contre 54 euros avant. La recommandation reste à "neutre".

>Engie : JP Morgan a relevé son objectif de cours à 19,50 euros contre 17 euros avant. La recommandation reste à "surpondérer".

>Ageas a acquis, la semaine dernière, 37.500 actions propres à un prix unitaire moyen de 46,74 euros.

>Ontex : Berenberg a réduit son objectif de cours à 21 euros contre 27,50 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>Ahold Delhaize a acquis, la semaine dernière, 1.512.286 actions propres à un prix unitaire moyen de 19,56 euros.

>La cotation de Leasinvest a été suspendue ce mardi matin jusqu'à la publication du résultat du placement des scrips. La SIR a clôturé hier une augmentation de capital. 

>Elia , le gestionnaire du réseau de transport électrique, a attribué le marché du câblage du parc éolien en Mer du Nord à DEME. De Nul conteste ce choix. Et a remporté une manche judiciaire. Notre article

>Greenyard cote ex-dividende de 0,20 euro brut.

>A tenir à l’œil ce mardi. Belgique. Résultats semestriels de Coil après Bourse. USA. Allocution du président de la Fed à 18h45. Résultats de Pepsico.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés