Tokyo clôture en hausse de 2,43% grâce à la montée du yuan

Les investisseurs y ont vu le signe précurseur d'une possible appréciation de la monnaie chinoise, une bonne nouvelle pour les groupes exportateurs nippons qui profiteraient d'une augmentation du pouvoir d'achat des Chinois.

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini lundi en forte hausse de 2,43%, les investisseurs saluant la montée du yuan qui améliore les perspectives des groupes exportateurs nippons. L'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a terminé la séance sur un bond de 242,99 points à 10.238,01 points, au plus haut depuis plus d'un mois.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a de son côté grimpé de 17,85 points (+2,02%) à 902,49 points.
L'activité a été faible, avec 1,77 milliard d'actions échangées sur le premier marché.

Le marché a bien accueilli la décision prise samedi par la Banque centrale chinoise d'accorder davantage de flexibilité au taux de change de la devise nationale, le yuan.

Les investisseurs y ont vu le signe précurseur d'une possible appréciation de la monnaie chinoise, une bonne nouvelle pour les groupes exportateurs nippons qui profiteraient d'une augmentation du pouvoir d'achat des Chinois.

Certains opérateurs craignaient que la décision de Pékin n'entraîne une hausse du yen face au dollar et à l'euro. La stabilité de la devise nippone lundi face au billet vert et à la monnaie unique européenne les a rassurés, les incitant à l'achat en deuxième partie de séance, ce qui a renforcé le mouvement haussier.

La montée simultanée des autres Bourses asiatiques a aussi encouragé les investisseurs nippons en fin de journée.

Les maisons de commerce japonaises ont été les premières à bénéficier de la décision chinoise qui améliore leurs perspectives de négoce avec les entreprises de l'Empire du milieu.

Mitsubishi Corporation a bondi de 6,61% à 2.033 yens et Mitsui de 5,86% à 1.210 yens.

Les sidérurgistes ont aussi recueilli les faveurs, Nippon Steel gagnant 2,88% à 321 yens et JFE Holdings 3,74% à 2.989 yens, tout comme les compagnies de transport maritime, avec Mitsui OSK en hausse de 4,52% à 671 yens.

Autres bénéficiaires de la progression espérée du pouvoir d'achat des Chinois: les constructeurs automobiles, avec Toyota en augmentation de 1,7% à 3.295 yens, Nissan de 2,83% à 690 yens et Honda de 3,72% à 2.790 yens, et les fabricants d'électronique, Sony grimpant de 2,82% à 2.621 yens et Panasonic de 3,05% à 1.252 yens.

L'agence de voyage HIS a pour sa part pris 3,43% à 1.838 yens, la montée du yuan laissant espérer la venue de davantage de touristes chinois dans l'archipel.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés