Tokyo soutenu par la faiblesse du yen

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la journée de lundi sur un gain de 0,86%, aidé par un recul de la devise japonaise face au dollar, un mouvement qui favorise les achats de titres de groupes exportateurs nippons.

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la journée de lundi sur un gain de 0,86%, aidé par un recul de la devise japonaise face au dollar, un mouvement qui favorise les achats de titres de groupes exportateurs nippons.

Les tensions liées à la Corée du Nord en Asie ont toutefois tempéré l'enthousiasme des investisseurs, ont souligné des courtiers, même si les exercices militaires conduits en mer Jaune par la Corée du Sud et les Etats-Unis depuis dimanche n'ont pas envenimé la situation autant que d'aucuns ne le redoutaient.

A la clôture lundi, l'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a affiché une progression de 86,43 points pour finir à 10.125,99 points. Il n'avait pas atteint un tel niveau de fermeture depuis le 21 juin dernier.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a de son côté achevé la journée sur une hausse de 7,78 points (+0,90%) à 874,59 points.

Le volume des transactions a été moyen, avec 1,73 milliard de titres échangés sur le premier marché.

Le billet vert, qui était tombé en début de mois au plus bas en quinze ans face à la devise nippone, à 80,21 yens, se monnayait lundi très nettement au-dessus, oscillant autour de la barre des 84 yens.

La monnaie européenne avait en revanche tendance à faiblir face au yen après l'adoption par les Européens dimanche d'un plan de sauvetage en faveur de l'Irlande et d'un accord sur un futur Fonds de secours de la zone euro.

L'euro valait lundi aux environs de 111,25 yens durant les heures de transactions à Tokyo.

Parmi les grands noms des technologies, particulièrement sensibles à l'évolution des cours des devises, Canon a pris 1,00% à 4.040 yens, Panasonic a gagné 0,99% à 1.220 yens, Nintendo a progressé de 2,19% à 21.980 yens et Sony a augmenté de 2,80%, à 2.970 yens.

Un relatif optimisme concernant les ventes de fin d'année aux Etats-Unis a aussi porté les titres de fabricants de produits électroniques japonais, ont noté des opérateurs.

A noter également une nette progression de 2,83% de l'action Toshiba, à 436 yens. Le groupe a bénéficié d'informations parue dans la presse sur le développement d'un nouveau procédé d'extraction de terres rares (métaux essentiels à l'industrie électronique). Toshiba discute aussi de la construction d'une usine de téléviseurs à cristaux liquides (LCD) en Egypte avec un industriel local.

Dans l'autre domaine très influencé par les fluctuations des changes, celui de l'automobile, l'action du premier constructeur nippon, Toyota, a enregistré un gain de 0,30%, à 3.300 yens.

Les titres des autres fleurons nippons de l'automobile, Honda et Nissan, ont également été appréciés, s'élevant respectivement de 0,65% à 3.095 yens et 1,53% à 797 yens.

Par ailleurs, l'action du pneumaticien Bridgestone a fait un saut de 2,04% à 1.551 yens.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés