UCB soutenue par un broker, ING sous pression (+Briefing actions)

©REUTERS

Les marchés actions européens ont réduit en clôture leurs pertes.

• La tendance

La séance avait mal débuté ce vendredi à Bruxelles. Mais, à l’instar de ce que l’on a observé sur les autres places en Europe, le marché a opéré un soudain rebond en toute fin de journée. L’indice Bel 20, qui avait touché un plus bas de 3.612,3 points, est parvenu du coup à réduire ses pertes à 0,3% en clôture, à 3.654,4 points.

Plus forte baisse dans cet indice, ING a dérapé de 3,44% à 11,10 euros. Ce recul fait suite aux soucis informatiques rencontrés par la banque aux Pays-Bas et en Belgique à la veille de ce week-end. Repli aussi pour AvH (-1,92% à 147,80 euros) et KBC (-0,51% à 62,38 euros).

En baisse durant la majeure partie de la journée, AB InBev a beaucoup contribué à la remontée du Bel 20 en fin de séance, en ayant réussi à se redresser. L’action a fini sur un modeste gain de 0,1% à 77,53 euros.

Également en hausse, le secteur des soins de santé a repris du terrain cédé plus tôt dans la semaine. Galapagos récupère 2,68% à 82,66 euros et UCB 1,75% à 77,80 euros. Bonne tenue encore de Proximus qui gagne 1,21% à 20,15 euros, tandis que Telenet cède 0,34% à 47,24 euros.

Brederode au sommet

En dehors du Bel 20, Econocom a chuté de 14,61% à 2,51 euros, son plus bas niveau depuis quatre ans. 2,6 millions de ses actions ont changé de mains, contre une moyenne journalière de 590.500 depuis janvier. Le groupe a confirmé une baisse de ses résultats semestriels dans la soirée de mercredi, ainsi que ses prévisions d’un bénéfice opérationnel récurrent de 120 millions en 2018. Par contre, tandis que sa dette nette a gonflé de 93% à 395 millions d’euros à fin juin, le bénéfice net au premier semestre, lui, a fondu à 0,4 million.

Autre baisse sensible, Melexis a perdu 5,56% à 68 euros. Le titre souffre des mises en garde lancées dans le secteur auto ces derniers temps. De plus, lors de la publication de ses résultats semestriels début août, le groupe avait déjà abaissé ses prévisions pour les mois à venir sur la base d’un euro revenu de 1,25 au moment de sa précédente guidance, à 1,17. Mais depuis lors, l’euro a continué à baisser pour évoluer actuellement aux alentours de 1,157 dollar.
Au lendemain de la publication de ses résultats, Brederode a gagné 0,89% pour retrouver son sommet historique de 56,4 euros.

.

• Le briefing actions

UPDATE

>Sofina: Degroof Petercam a relevé son objectif de cours à 170 euros contre 145 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>Brederode: Degroof Petercam a abaissé sa recommandation à "conserver" contre "accumuler" avant. L'objectif de cours passe toutefois de 54 euros à 57 euros.  


>UCB : Berenberg a relevé son objectif de cours à 84 euros contre 66 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>AvH : ABN Amro a réduit son objectif de cours à 154 euros contre 163 euros avant.

>Sofina a connu un bon premier semestre. Fin juin, la valeur nette d'inventaire a augmenté de 9% à 183 euros par action depuis le 31 décembre. Notre article

>A la date du 31 août, la participation d’Allianz Global Investors dans Ontex est passée sous le seuil des 3%.

>Adelphi Capital a réduit sa position vendeuse sur Ontex passant de 1,01% du capital à 0,89% à la date du 5 septembre. Idem pour BlackRock qui est passé de 0,97% à 0,65%.

>Le groupe bancaire en résolution Dexia poursuit sa tâche: réduire son bilan. Mission accomplie au cours du semestre même si la volatilité a pesé sur le résultat net. Notre article

>Le groupe d'investissement financier Brederode a réalisé un beau premier semestre en termes de résultat. Celui-ci s'est élevé à 139,81 millions d'euros, en progrès de 53,2% par rapport à la période correspondante de 2017. Par action, ce résultat se monte à 4,77 euros (+53,4%). Notre article

>Brederode: KBC a relevé son objectif de cours à 55 euros contre 51 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>Au premier semestre, le transporteur maritime Exmar affiche un bénéfice net de 3,4 millions d'euros contre une perte de 34,1 millions un an plus tôt à la même période. Notre article.

>La perte nette de Thrombogenics reste stable. Au premier semestre 2018, la perte nette du groupe s'élève à 15,2 millions d'euros (soit -0,39 euro par action). Notre article

>Le jour J approche pour Acacia Pharma . La biotech Acacia Pharma saura le 5 octobre si son produit-phare, l'anti-vomitif Barhemsys, pourra être commercialisé aux Etats-Unis. Notre article

>Les résultats semestriels se suivent... et se ressemblent sur le segment immobilier coté en Bourse. La SIR Home Invest Belgium , qui a perdu sa CEO en juillet dernier, affiche une marge d’exploitation et un résultat net plus rassurants qu’il y a un an. Notre article

>Marshall Wace a réduit sa position vendeuse sur Econocom passant de 1,27% du capital à 1,08% à la date du 5 septembre.

>Marshall Wace a réduit sa position vendeuse sur Bekaert passant de 1,10% du capital à 0,95% à la date du 5 septembre.

>Marshall Wace a réduit sa position vendeuse sur Euronav passant de 0,58% du capital à 0,51% à la date du 5 septembre.

>Texaf a publié ses résultats semestriels. Le communiqué.

>A tenir à l’œil ce vendredi. USA. Emploi août à 14h30.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content