Umicore affiche la prime la plus importante au sein du Bel 20

©Hollandse Hoogte

Le potentiel du Bel 20 à douze mois s’est replié à moins de 3% lors du mois écoulé, contre 7% le mois précédent. Les analystes attendent l’annonce des résultats annuels.

L’indice Bel 20 s’est envolé vers de nouveaux sommets depuis la mi-décembre, les cours des différentes composantes de l’indice progressant de 4,3% en moyenne. Pas moins de seize valeurs sur vingt ont affiché une hausse mensuelle, les plus fortes améliorations étant enregistrées chez Galapagos (+ 14,5%), Umicore (+ 14,2%) et Aperam (+ 8,2%). Du côté des baisses, c’est Proximus (-1,8%) qui a affiché le recul le plus important.

Dans le même temps, la période des fêtes est rarement sujette à de grandes modifications dans les attentes du marché, et les avis ont été peu nombreux sur les principales valeurs de l’indice. Les objectifs moyens se sont appréciés en moyenne de 0,2%, les hausses les plus significatives étant enregistrées chez Umicore (+ 5%), bpost (+ 2,8%) et Telenet (+ 2,4%).

Le potentiel moyen des composantes s’est en conséquence replié de 7% vers 2,8% depuis la mi-décembre, ce qui signifie que l’annonce des résultats annuels et (surtout) des perspectives pour 2018 constitueront un facteur important pour soutenir les perspectives du marché durant les prochains mois. Au niveau des extrêmes, Umicore continue d’afficher une prime importante (de 23% par rapport à son objectif moyen), tandis que Bekaert (19%), AB InBev (17%) et Ontex (15%) offrent les décotes les plus importantes.

· AB InBev été particulièrement entouré, avec une révision d’avis vers "acheter" chez Investec tandis que d’autres courtiers (notamment Morgan Stanley ou Jefferies) ont ajusté leur objectif à la baisse tout en maintenant leur avis positif. Les différents analystes soulignent divers éléments susceptibles de jouer en faveur du cours durant les prochains mois, notamment l’allégement de la fiscalité sur les entreprises aux Etats-Unis ou l’impact d’un contexte économique plus favorable dans les pays développés.

· Telenet a bénéficié de plusieurs révisions positives au niveau des objectifs de cours, notamment d’UBS, du Crédit Suisse ou de Pivotal Research. Les analystes estiment généralement que la position concurrentielle du groupe devrait s’améliorer durant les prochains trimestres, et ils envisagent diverses manières dont le groupe pourrait utiliser ses cash flows futurs, que ce soit en participant à une nouvelle consolidation sur le marché belge ou en augmentant les versements futurs aux actionnaires.

· Colruyt a vu ses objectifs à nouveau ajustés vers le bas à plusieurs reprises (notamment chez Macquarie ou KBC Securities) suite à l’annonce des chiffres pour le premier semestre de l’exercice 2017/2018. Les analystes continuent de souligner l’importante prime affichée par rapport au reste du secteur, et KBC Securities constate également que le programme de rachat d’actions propres cessera de jouer son rôle de stabilisation durant le mois de mai 2018.

· ING a vu plusieurs analystes revenir sur le dossier, avec des relèvements d’objectif chez RBC Capital Markets et HSBC, tandis qu’UBS a fait entrer le groupe bancaire néerlandais dans sa liste d’actions favorites pour l’exercice 2018. Les analystes s’attendent à ce que la mise en place des nouvelles réglementations bancaires ait un impact positif sur la rentabilité, et que les provisions pour créances douteuses ressortent à des niveaux peu élevés durant les prochains trimestres.

· Bpost a été remonté vers un avis d’achat chez Barclays Capital, l’analyste se montrant enthousiaste pour l’impact du commerce électronique sur les groupes postaux européens.

· Solvay a été remonté à l’achat chez Société Générale, le courtier estimant que le portefeuille d’activité est bien positionné pour bénéficier du contexte économique global plus positif.

· Umicore a également été relevé à l’achat chez JPMorgan, l’analyste se montrant plus confiant dans le groupe, avec une hausse moyenne du bénéfice par action de 15% par an pour la période 2017 à 2022.

©Mediafin

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés