Umicore sur le gril, Engie ex-coupon, Proximus dopé (+Briefing)

©BELGAIMAGE

La Bourse de Bruxelles est repartie à la baisse ce mercredi, plombée notamment par le coupon d’Engie. Proximus et Telenet ont profité d’une note positive de JP Morgan.

• La tendance

Difficile séance pour le Bel 20, qui a souffert de la nette baisse de plusieurs poids lourds de la cote. L’indice phare de la Bourse de Bruxelles a ainsi clôturé sur un repli de 2,13% à 3.575,34 points. Soit son plus bas niveau depuis février 2017.

Solvay (-5,82% à 108,45 euros) a terminé lanterne rouge, au coude-à-coude avec Umicore (-5,77% à 40,82 euros). Les deux valeurs ont subi un effet sectoriel négatif suite à l’avertissement sur résultats de l’américain PPG Industries. Le fabricant de peintures et matériaux spéciaux anticipe un bénéfice inférieur aux attentes des analystes du fait du renchérissement des matières premières, des taux de change désavantageux et d’un ralentissement de la demande en Chine.

Le titre Engie a de son côté lâché 4,96% à 12,18 euros en raison du détachement de son coupon de 37,5 centimes brut.

AB InBev a perdu 1,14% à 74,61 euros, peu sensible aux commentaires de Deutsche Bank. La banque allemande estime que l’inquiétude à l’égard du brasseur est "exagérée" et que l’action est "sous-évaluée" après sa chute de cet été. "Fondamentalement, l’action reste attrayante, avec une amélioration des volumes vendus, un meilleur mix de prix et des économies de coûts substantielles résultant de la fusion avec SABMiller qui sont encore à réaliser." L’objectif de cours passe cependant de 103 à 98 euros.

En tête du classement, les télécoms ont été particulièrement recherchées par les investisseurs. Proximus a bondi de 3,66% à 22,07 euros et Telenet de 1,06% à 43,98 euros. En cause, une note de JP Morgan dans laquelle le broker explique ne pas croire à l’arrivée d’un quatrième acteur sur le marché belge. Orange Belgium a pour sa part grimpé de 0,56% à 14,38 euros.

ING (+1,09% à 10,96 euros) a profité d’une note positive de Goldman Sachs. Le courtier a ajouté la valeur dans sa "conviction buy list", tout en réduisant son objectif de cours à 16 euros contre 16,5 euros auparavant.

Sur le marché élargi, Home Invest Belgium a pris 1,15% à 88 euros. La SIR a annoncé mardi soir la nomination de Sven Janssens en tant que nouveau CEO. Selon ING, il devrait "se concentrer sur le contrôle des coûts et l’évaluation des actifs.

• Le briefing actions

>Engie cote ex-dividende intérimaire de 0,37 euro brut.

>KBC  : Santander a relevé sa recommandation à "acheter" contre "conserver" avant. L’objectif de cours passe toutefois de 82,50 euros à 80,10 euros.

>Telenet  : HSBC a réduit son objectif de cours à 47 euros contre 52 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>ING  : Goldman Sachs a réduit son objectif de cours à 16 euros contre 16,50 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>Ontex : Morgan Stanley a réduit son objectif de cours à 15,10 euros contre 18,50 euros. La recommandation reste à  "sous-pondérer".

>Marshall Wace a réduit sa position vendeuse sur Ontex  passant de 1,42% du capital à 1,39% à la date du 8 octobre.

>La position vendeuse d’Adage Capital Management sur Umicore est passée sous le seuil de déclaration de 0,50% contre 0,52% avant.

>Canada Pension Plan Investment Board a déclaré détenir, à la date du 3 octobre, une position vendeuse de 0,52% du capital de Colruyt .

>Van de Velde : KBC a réduit son objectif de cours à 26 euros contre 32,5 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>Sven Janssens sera le nouveau CEO de Home Invest Belgium . Sven Janssens quitte une Société immobilière réglementée belge pour prendre la tête d'une autre. Notre article

>Qrf a vendu quatre immeubles commerciaux pour 7,3 millions d’euros. Le communiqué

>Marshall Wace a accru sa position vendeuse sur IBA passant de 0,50% du capital à 0,61% à la date du 8 octobre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content