Publicité

Un broker enfonce encore bpost, le Bel 20 finit en baisse (+Briefing)

©AFP

Ambiance pesante ce lundi sur les Bourses européennes à cause de la crise politique en Allemagne, de la guerre commerciale et du repli du pétrole. L'euro recule face au dollar.

• La tendance

Début de semaine maussade sur les principales Bourses européennes. Une partie des pertes affichées en début de séance a toutefois été effacée en clôture. La crise politique en Allemagne, le repli des cours du pétrole et la guerre commerciale opposant les Etats-Unis à la Chine, à l’Union européenne et au Canada ont pesé sur la tendance.

L’euro s'est contracté face au dollar.

La Bourse de Bruxelles a suivi la tendance européenne, victime des craintes pour la vigueur de la croissance économique, alors que la saison des résultats semestriels se profile. En clôture, le Bel 20  a perdu 0,60% à 3.697,63 points.

Au sein de l’indice belge, l’action bpost  a chuté de 3,03% à 13,12 euros, son plus bas niveau historique. Le courtier Jefferies a réduit son objectif de cours pour l’action du groupe postal à 14 euros, contre 22,50 euros auparavant, tout en maintenant sa recommandation à "conserver". Le groupe belge a récemment rencontré des investisseurs institutionnels à Paris, Londres et Francfort en vue de vanter un refinancement obligataire lié au rachat de l’américain Radial, jugé très onéreux par les analystes.

Le titre Aperam  a cédé 2,64% à 35,84 euros, emporté par la défiance des investisseurs envers les valeurs liées aux matières premières. C’est la conséquence d’un mauvais indicateur conjoncturel en Chine, premier pays consommateur de matières premières. La baisse du prix du baril de pétrole a aussi joué.

Ageas  n’a pas profité de l’annonce du maintien de BNP Paribas dans l’actionnariat d’AG Insurance (lire en page 14). L’action du groupe d’assurances a perdu 1,78% à 42,44 euros. Les valeurs bancaires ont suivi la tendance négative de leur secteur en Europe, affectées par le ralentissement conjoncturel susceptible d’atténuer la hausse des taux d’intérêt propice aux activités bancaires: KBC  a perdu 1,15% et ING  0,18%.

Hors Bel 20, l’action Orange Belgium  (ex-Mobistar) a grimpé de 3,87% à 15,02 euros. L’opérateur téléphonique s’est réjoui de la volonté des régulateurs des télécoms et des médias de renforcer la concurrence dans la télévision et l’internet à haut débit. Il devrait notamment bénéficier de meilleurs tarifs de gros (prix régulés, notamment pour l’utilisation des réseaux).

Econocom  a chuté de 6,78% à 4,40 euros. Kepler Cheuvreux a réduit son prix cible pour cette valeur à 4,60 euros, au lieu de 5,40 euros précédemment. Son conseil reste de "réduire" l’exposition au titre.

Le secteur biotech est resté animé. ThromboGenics  a pris 6,36% à 7,52 euros.

• Le briefing actions belges

>La banque belge BNP Paribas Fortis avait jusqu'à la fin juin pour décider si elle vendait ou non les 25% plus une action qu'elle détenait dans la filiale belge d'Ageas , AG Insurance. La banque a décidé de ne pas exercer cette option voire même de prolonger son accord de distribution avec l'assureur. Notre article.

>Bpost : Jefferies a réduit son objectif de cours à 14 euros contre 22,50 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>Marshall Wace a déclaré détenir, à la date du 27 juin, une position vendeuse sur Argenx représentant 0,51% du capital.

>Marshall Wace a accru sa position vendeuse sur Bekaert passant de 0,50% du capital à 0,60% à la date du 27 juin.

>Marshall Wace a accru sa position vendeuse sur Colruyt passant de 1,20% du capital à 1,30% à la date du 27 juin.

>La biotech Acacia Pharma a obtenu un prêt de 30 millions de dollars pour l'aider dans la commercialisation attendue aux Etats-Unis d'un médicament contre les nausées et les vomissements post-opératoires. Notre article

>Econocom : Kepler Cheuvreux a réduit son objectif de cours sur la valeur à 4,6 euros contre 5,4 euros avant. La recommandation reste à "réduire".

>Connor, Clark & Lunn Investment Management a réduit sa position vendeuse sur Euronav passant de 0,72% à 0,69% à la date du 27 juin

>La Gimv cote ex-dividende de 2,5 euros.

>A tenir à l’œil ce lundi. Zone euro. Indicateur PMI industrie juin à 10h. Emploi mai à 14h. USA. Indicateur ISM industrie juin à 16h.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés