Publicité

Un "cyberbraquage" fait plonger le cours du bitcoin

©REUTERS

La monnaie virtuelle la plus populaire, le bitcoin, a lâché 12% en un jour après qu'une plate-forme d'échanges s'est fait dévaliser par des cybercriminels.

Souvenez-vous, à la mi-décembre 2017 le bitcoin culminait à 19.345 dollars. Six mois plus tard, la cryptomonnaie s'échange ce lundi à un peu moins de 7.000 dollars sur la plupart des plateformes. En Corée du Sud, sur la plateforme Coinrail, la monnaie virtuelle a perdu 12% en quelques heures à la suite d'un piratage informatique, gardant de peu la tête au-dessus des 6.000 dollars.

On ne connaît pas le montant détourné sur Coinrail par les cybercriminels. La plateforme collabore avec les autorités et d'autres homologues pour débusquer les bandits. Plus de 50 cryptomonnaies sont proposées chez Coinrail, une structure qui reste toutefois petite en comparaison avec ses concurrentes.

Ce type de "braquage" est la menace la plus persistante pour les monnaies virtuelles. En janvier dernier, un opérateur japonais a été victime de la même attaque. Un mois plus tard, c'était au tour de la plateforme italienne BitGrail. Selon les calculs réalisés par les analystes du Wall Street Journal, au moins 1,4 milliard de dollars ont été détournés par des cybercriminels depuis 2014.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés