Wall Street a résisté à la chute de Boeing

La Bourse de New York a achevé dans le vert une nouvelle séance volatile mercredi, marquée par la bonne tenue des valeurs pétrolières, mais aussi par une chute de l'avionneur Boeing: le Dow Jones a gagné 0,09% et le Nasdaq 0,62%.

Selon les chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a progressé de 10,29 points à 11.357,04 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 15,80 points à 2.578,78 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 est monté quant à lui de 0,44% (5,31 points) à 1.218,71 points.

"Le marché ne montre pas vraiment de direction", a jugé Hugh Johnson, de Hugh Johnson Advisors. "Il a connu une hausse importante, suggérer qu'il est temps de reprendre son souffle relève tout simplement du bon sens".

"On a des questions, mais pas de réponse", a-t-il ajouté. "La question est de savoir si les nouvelles mesures d'assouplissement monétaire (de la banque centrale américaine) vont fonctionner et se traduire par une augmentation des exportations, ou provoquer une hausse de l'inflation", a-t-il poursuivi.

Le Dow Jones a gagné environ 14% entre fin août et vendredi, séance qu'il a terminée à son plus haut depuis début septembre 2008, soit avant la faillite de la banque Lehman Brothers.

En baisse une grande partie de la matinée, les indices de la place new-yorkaise ont effacé tout ou partie de leurs pertes dans le sillage du secteur pétrolier, qui a suivi les cours du brut à la hausse après l'annonce d'une chute des stocks pétroliers aux Etats-Unis.

En revanche, le Dow Jones est resté plombé toute la journée par Boeing (-3,15% à 67,07 dollars), ne passant dans le vert que dans les dernières minutes d'échanges. L'avionneur a suspendu les vols d'essai de son 787 "Dreamliner", le temps d'éclaircir les circonstances d'un incendie en vol qui a conduit à un atterrissage d'urgence mardi au Texas.

Le marché obligataire est remonté légèrement. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 2,648% contre 2,659% mardi soir, et celui du bon à 30 ans à 4,237% contre 4,250% la veille.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés