Publicité

Wall Street baisse, en avance sur la Fed

La Bourse de New York baissait mercredi en matinée, les investisseurs s'interrogeant sur l'ampleur des mesures de relance que prépare la banque centrale américaine: le Dow Jones perdait 0,59% et le Nasdaq 0,05%.

"Les courtiers expriment une certaine incertitude quant à savoir si la Réserve fédérale va adopter des mesures de relance suffisantes", ont estimé les analystes de Charles Schwab. Vers 16h15, le Dow Jones Industrial Average reculait de 65,85 points à 11.103,61 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 1,16 point à 2.496,13 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 abandonnait 0,51% (6,07 points) à 1.179,57 points.

Les marchés boursiers et des matières premières ont fortement progressé depuis que la banque centrale a dit en septembre être prête à adopter de nouvelles mesures de relance de l'activité. Elle tient sa prochaine réunion mardi et mercredi prochains.

Mais le Wall Street Journal explique mercredi que la Fed "va probablement annoncer un programme de rachat de bons du Trésor américain pour quelques centaines de milliards de dollars étalé sur plusieurs mois, une approche mesurée qui contrasterait avec les rachats de 2.000 milliards dévoilés pendant la crise financière".

"Les inquiétudes concernant la taille du programme d'assouplissement de la Fed (...) ont poussé certains courtiers à retirer leurs paris à la baisse sur le dollar et à la hausse sur les matières premières et les actions", a observé Frederic Dickson, de DA Davidson,  "tout le monde anticipe une annonce de la Fed mercredi prochain, le 3 novembre. Nous nous attendons à voir un marché volatil avant cette annonce, qui va intervenir au lendemain d'importantes élections au Congrès".

Sur le front macroéconomique, les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont rebondi bien plus que prévu en septembre (+3,3%). Mais hors transports, l'indicateur est en recul de 0,8%, alors que les analystes estimaient qu'elles avaient progressé. Les ventes de maisons individuelles ont elles progressé (+6,6%) pour le deuxième mois de suite en septembre, et plus que prévu.

Sur le front des résultats, le groupe de produits de grande consommation Procter & Gamble gagnait 0,38% à 63,10 dollars. Son bénéfice trimestriel s'affiche en baisse sur un an, mais supérieur aux attentes des analystes.

Le groupe pétrolier Conocophillips (-0,89% à 60,28 dollars) a doublé son profit, au dessus des attentes.

La banque Lazard (-0,36% à 36,11 dollars), le groupe papetier International Paper (+4,36% à 24,91 dollars) et le câblo-opérateur Comcast (+2,44% à 20,12 dollars) ont également publié des résultats meilleurs que prévu, tandis que l'opérateur Sprint (-7,55% à 4,41 dollars) a accusé une perte plus forte qu'anticipé par les analystes.

Le producteur d'électricité Constellation perdait 1,07% à 30,88 dollars. Il va recevoir 249 millions de dollars du groupe français EDF dans le cadre d'un accord global réglant leur différend sur le nucléaire américain. La transaction inclut la cession par Constellation de sa part dans leur coentreprise nucléaire UniStar pour 140 millions de dollars.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés