Wall Street clôture dans le rouge

Photo: Scott Eells/Bloomberg ©Bloomberg

La Bourse de New York a clôturé dans le rouge lundi, minée par des indicateurs américains mitigés à l'entame d'une semaine riche en données économiques: le Dow Jones a lâché 0,27% et le Nasdaq 0,44%.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones a reculé de 44,89 points à 16.425,10 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 18,22 points, à 4.113,68 points. L'indice élargi S&P 500 a perdu 0,25% (- 4,60 points) à 1.826,77 points.

Un air de rentrée flottait sur les marchés financiers américains lundi, de nombreux opérateurs rentrant de vacances après deux semaines de congés. Et ils ont été accueillis par des données mitigées sur l'économie américaine.

Les commandes reçues par les industries manufacturières aux Etats-Unis ont certes rebondi en novembre pour atteindre leur plus haut niveau depuis 1992, selon les chiffres publiés par le département du Commerce. Mais l'activité dans les services aux Etats-Unis a encore ralenti sa progression en décembre, selon l'indice des directeurs d'achats de cette branche de l'économie publié par l'association professionnelle ISM.

De plus, entre le processus de confirmation de Janet Yellen au poste de présidente de la banque centrale américaine, la diffusion des minutes de la dernière réunion de l'institution mercredi, le rapport mensuel sur l'emploi vendredi, le début de la saison des résultats, le marché est tout simplement en position attentiste.

Le marché obligataire a progressé. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a reculé à 2,961% contre 2,995% vendredi soir et celui à 30 ans à 3,898% contre 3,930% à la précédente clôture.

Aux valeurs, Twitter a cédé 3,92% après l'abaissement de larecommandation de Morgan Stanley. Le titre affiche toutefois unehausse de près de 70% sur les six dernières semaines. Ebay aabandonné 2,77%.
Contre la tendance, on retrouve des valeurs liées àl'énergie solaire, dont ReneSola (+3,93%) qui a obtenuun contrat d'envergure au Japon. SolarCity a de soncôté bondi de 7,32%, soutenu par le relèvement de l'opinion deGoldman Sachs qui a ajouté le titre à sa liste "conviction buy".

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés