Publicité
Publicité

Wall Street digère l'arrivée de Facebook

Les trois indices-vedettes évoluaient dans des marges étroites ce vendredi. Les investisseurs scrutaient de près l'évolution de la cotation du titre Facebook, qui après un début de cotation en hausse, renouait avec son montant de souscription. Un certain climat de prudence semblait perdurer, crise en zone euro oblige.