Wall Street finit dans le rouge

Le Dow Jones a cédé 0,47 % à 9.686,48 points, le Nasdaq 0,46% à 2.091,79 points. L’indice élargi Standard & Poor’s 500 lâchait quant à lui 0,47% à 1.022,58 points. Wall Street est au plus bas depuis 9 mois après les chiffres de l'emploi aux USA.

Deux indicateurs ont installé Wall Street dans le rouge vendredi: les statistiques mensuelles de l’emploi ont révélé que l’économie américaine avait détruit plus d’emplois que prévu en juin; les commandes à l’industrie américaine ont en outre baissé en mai (-1,4 %) pour la première fois en neuf mois.

Bilan: le Dow Jones a cédé 0,47 % à 9.686,48 points, le Nasdaq 0,46% à 2.091,79 points. L’indice élargi Standard & Poor’s 500 lâchait quant à lui 0,47% à 1.022,58 points. Sur la semaine, le Dow a perdu 4,5%, le S&P 5% et le Nasdaq 5,9%.

Google (-1,41 % à 348,45 dollars) va racheter la société ITA, spécialiste des logiciels d’information sur les transports aériens, pour 700 millions de dollars en numéraire.

Le géant des médias Disney (-0,35% à 31,38 dollars) va acquérir de son côté l’éditeur de jeux pour iPhone Tapulous afin de devenir "leader dans le divertissement mobile".

Dans le secteur pharmaceutique, Biogen bondissait de 5,76% à 49,42 dollars et Allergan de 7,21% à 62,29 dollars. Selon un analyste parisien, ces deux sociétés pourraient être la cible du groupe pharmaceutique Sanofi-Aventis, qui projette selon Bloomberg une acquisition aux Etats-Unis d’au moins 20 milliards de dollars.

Apple (-1,75 % à 196 dollars) a admis que tous ses modèles d’iPhone exagéraient la vigueur du signal reçu en raison d’un bug, et a promis de réparer ce dysfonctionnement dans les semaines à venir.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés