Wall Street finit en hausse dans le sillage des high tech

©REUTERS

La Bourse de New York a terminé en nette hausse vendredi, continuant à se réjouir de voir les banques centrales européenne et chinoise prêtes à soutenir l'économie, et poussée par les bons résultats de stars des technologies: le Dow Jones a gagné 0,90% et le Nasdaq 2,27%.

La Bourse de New York a terminé en nette hausse sa séance de vendredi, emboîtant le pas aux Bourses européennes et chinoise. Cet enthousiasme a été causé par l’annonce surprise d’une nouvelle baisse de taux d’intérêt par PékinLe Dow Jones a gagné 0,90% à 17.646,70 points. Le S&P 500 a pris 1,10% à 2.075,15 points.

Mais surtout le Nasdaq , l’indice à dominante technologique, a bondi de 2,27% à 5.031,86 points après la publication jeudi soir des bons résultats des géants Amazon , Alphabet (la maison-mère de Google) et Microsoft . Ces actions ont respectivement pris 6,23% (à 599,03 dollars), 7,85% (à 702,96 dollars), et 10,08% (à 52,87 dollars). Pour Chris Low, chez FTN Financial, la hausse bien plus nette du Nasdaq que des autres indices montrait que la hausse s'apparentait "à une vraie réaction aux résultats. C'est rafraîchissant quand les actions s'échangent sur la base de données fondamentales", se réjouissait-il. 

Mais Patrick O'Hare, de Briefing, s'est inquiété du fait que les investisseurs semblaient aussi réagir fortement aux annonces des banques centrales, comme l'a montré un pic enregistré par le contrat à terme sur le S&P à l'annonce de la banque centrale chinoise, avant l'ouverture des échanges. "Le S&P a fait une percée à cette annonce, se réjouissant du discours accommodant, qui est pourtant, comme le point de vue (du président de la BCE Mario) Draghi, lié à la faiblesse de l'économie", a-t-il souligné.

→ Cette deuxième forte progression en deux séances, malgré un léger ralentissement en fin de journée, a permis à Wall Street de signer sa quatrième semaine consécutive de hausse.

Du côté des réseaux sociaux, Facebook a progressé de 2,53%. L’action est par conséquent passée pour la première fois au-dessus de la barre des 100 dollars en terminant la journée avec 102,19 dollars.

Le site de micro-blogging Twitter a également gagné 3,88% à 30,28 dollars. Son patron Jack Dorsey a annoncé qu’il offrait à ses salariés le tiers des actions qu’il détient, soit 1% du capital.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés