Publicité
Publicité

Wall Street n'a pas évité la tendance baissière

La Bourse de New York s'est placée en position d'attente des mesures de relance économique que doit décider la Banque centrale américaine la semaine prochaine. Le Dow Jones chute de près d'un demi pour-cent.

Il faudra peut-être attendre la réunion de la Banque centrale américaine, mardi et mercredi prochains, pour espérer voir New York repartir à la hausse. La Fed devra en effet confirmer l’ampleur des mesures de relance de l’économie sur lesquelles les investisseurs comptent. A ce niveau, la journée d’hier a marqué un certain retournement, la rumeur parlant désormais d’un plan moins ambitieux qu’espéré. Le dollar est reparti à la hausse. Par contre, le Dow Jones a, après des semaines de progression, clôturé en baisse (-0,39% à 11.126,28 points), sans être suivi par le Nasdaq qui s’est maintenu (+0,24% à 2.503,26 points). Les indicateurs US publiés hier - les commandes de biens durables et les ventes de maison en septembre - n’ont pas permis de maintenir la pression à la hausse.


Le quatrième opérateur de téléphonie mobile, Sprint Nextel Corp, a bu le bouillon hier (- 9,64% à 4,31 dollars). La firme a pourtant annoncé une perte d’abonnés ("postpaid") moins importante qu’attendu, mais ses résultats en termes de clients restent plus décevants que ceux de ses concurrents.


ConocoPhillips, le troisième groupe pétrolier américain, a eu beau avoir doublé son bénéfice trimestriel, son titre a souffert de la chute des prix du pétrole (- 2,04% à 60,12 dollars).


Constellation a subi un léger recul (-0,22% à 31,14 USD) bien qu’il soit en passe de recevoir 249 millions USD du Français EDF pour régler leur différend sur le nucléaire.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés