Wall Street ouvre sur une note négative, dans la continuité du mois de mai

La Bourse de New York a ouvert en nette baisse mardi, démarrant le mois de juin sur une note négative sous la pression du ralentissement de l'activité manufacturière chinoise et des replis enregistrés sur les places européennes.

(AFP) Vers 13H35 GMT, le Dow Jones Industrial Average cédait 95,60 points à 10.041,03 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 15,97 points à 2.241,07 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 reculait de son côté de 1,00% (10,92 points) à 1.078,49 points.

Vendredi, Wall Street avait terminé un très mauvais mois de mai sur de nettes pertes, pénalisé par l'abaissement de la note de l'Espagne, avant le week-end prolongé du Memorial Day aux Etats-Unis. Le Dow Jones avait abandonné 1,19%, le Nasdaq 0,91% et le S&P 500 1,24%.

Juin commençait sur de mauvaises bases dans un contexte où les actifs risqués restaient sous pression, a expliqué Michael Bratus, du site de recherche Economy.com. "Les marchés boursiers asiatiques ont reculé dans la nuit sous l'effet du ralentissement de l'activité manufacturière en Chine. Dans le même temps, un avertissement de la Banque centrale européenne sur le fait que les banques de la région devront inscrire à leurs comptes plus de dépréciations cette année qu'en 2009 portait un coup aux actions européennes", a précisé l'analyste.

Les deux indices des directeurs d'achat chinois, publiés mardi, ont ainsi décliné en mai, reflétant un ralentissement de l'activité manufacturière lié aux mesures destinées à empêcher une surchauffe de l'économie, selon des économistes. Les chiffres n'étaient pas meilleurs en zone euro, le ralentissement de la croissance dans le secteur manufacturier en mai se confirmant et se raffermissant même, selon une nouvelle estimation de l'indice des directeurs d'achats (PMI) pour ce secteur.

L'euro, bien affaibli par la dégradation de l'Espagne, est tombé jusqu'à 1,2112 dollar avant de se reprendre un peu. Aux Etats-Unis, l'indice ISM du secteur est attendu à 14H00 GMT. Le marché obligataire bondissait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 3,243% contre 3,301% vendredi soir et celui du bon à 30 ans à 4,149% contre 4,214%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés