Wall Street portée par les chiffres des sociétés

Les résultats d'entreprise jugés solides ont éclipsé la crainte d'une propagation de la crise égyptienne au Moyen-Orient et permis à la Bourse de New York d'entamer la semaine dans le vert. A noter, l'action Intel Corp est suspendue sur le Nasdaq à 21,45 dollars dans l'attente d'une communication concernant les retombées d'erreurs de conception sur une puce.

Wall Street a ouvert en légère hausse la séance de lundi, grâce à des résultats d'entreprise jugés solides, éclipsant la crainte d'une propagation de la crise égyptienne au Moyen-Orient.

Vers 16h40, l'indice Dow Jones gagnait 0,22 % à 11.850 points, le Standard & Poor's 500 progressait de 0,45 % à 1.282 points. Le Nasdaq Composite renouait avec la croissant (+0,10 % à 2.689 points).

Le géant pétrolier ExxonMobil (+0,87% à 79,68 dollars) a publié un bénéfice trimestriel en hausse de 53% sur un an, meilleur que prévu. Son gigantesque chiffre d'affaires (plus de 100 milliards de dollars en trois mois) est également au-delà des attentes.

Les cours étaient également soutenus par la publication, peu avant ouverture des Bourses, de données officielles montrant que la consommation des ménages a progressé plus que prévu en décembre pour enregistrer sa sixième hausse mensuelle.

En plus, l'activité économique dans la région de Chicago a continué de s'accélérer en janvier. L'ISM Chicago a progressé de 1,0 point par rapport à décembre, pour s'établir à 68,8, son plus haut niveau depuis juillet 1988. Les analystes tablaient au contraire sur un recul de l'indice, à 65,0, selon leur prévision médiane. Janvier a été le seizième mois consécutif de l'indice au-dessus de 50,0.

Selon Joseph Hargett, de Schaeffer's Investment, "les fusions-acquisitions contribuent à renforcer la confiance, de même que les résultats de sociétés positifs et un certain optimisme pour les chiffres (mensuels) de l'emploi de vendredi".

Dans le secteur minier, le producteur de charbon Alpha Natural Resources (-5,22% à 54,86 dollars) va acheter son concurrent Massey Energy (+12,09% à 64,15 dollars) pour 8,5 milliards de dollars.

Genzyme gagnait 0,84% à 71,68 dollars. Le laboratoire de biotechnologies a autorisé le français Sanofi-Aventis, qui a lancé une offre publique d'achat en vue de l'acquérir, à examiner ses comptes en vue d'une éventuelle transaction.

US Bancorp (-0,52% à 26,66 dollars), cinquième banque commerciale américaine, a racheté First Community Bank, en faillite, pour environ 1,7 milliard de dollars.

Dans l'énergie, Chesapeake Energy (+4,35% à 28,52 dollars) va céder au chinois CNOOC le tiers de deux champs pétroliers et gaziers pour 570 millions de dollars.

Alcoa prenait 1,61% à 16,39 dollars. Il a annoncé l'acquisition, moyennant 240 millions de dollars, de l'activité de fixations en alliage pour l'aéronautique de la société Transdigm.

Le spécialiste du bricolage Home Depot progressait de 0,38% à 36,84 dollars, après que Goldman Sachs eut recommandé d'acheter le titre.

A noter, l'action Intel Corp est suspendue sur le Nasdaq à 21,455 dollars dans l'attente d'une communication concernant les retombées d'erreurs de concetption sur une puce. Intel dit avoir identifié des vices de conception sur une puce et révise ses prévisions de résultat en raison de ces erreurs. Intel estime que son chiffre d'affaires devrait être affecté à hauteur de 300 millions de dollars au premier trimestre.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés