Wall Street retrouve les pentes vertes

©AFP

La Bourse de New York a rebondi lundi après une semaine difficile, même sans indicateur ou résultats d'entreprises importants.

Le Dow Jones, qui vient d'enregistrer sa pire semaine depuis janvier, a gagné 0,47% prenant 77 points, à 16.570,37 points. Le Nasdaq a grandi de 0,72%, s'adjugeant 31,25 points, à 4.383,89 points. L'indice élargi S&P 500, le plus regardé par les investisseurs, prenait quant à lui 0,72%, ou 13,83points, à 1938,99 points, après avoir connu son plus fort recul en une semaine depuis mi-2012. Les indices ont bien débuté la séance dans le vert, soutenus par le soulagement des courtiers après le renflouement par l'Etat portugais de l'établissement financier en difficulté Banco Espirito Santo (BES), à hauteur de 4,9 milliards d'euros.

Du côté des valeurs, McDonald’s a averti lundi que ses résultats à court terme allaient être affectés par le scandale de la viande avariée touchant ses restaurants en Chine et au Japon notamment. Le titre a reculé très légèrement (0,07%).

Inquiété par la justice, le groupe General Motors gagnait lui, 0,51% à 33,61 dollars.

Après clôture de la Bourse, l'assureur américain AIG a annoncé un bond de 12,5% sur un an à 3,07 milliards de dollars de son bénéfice net au deuxième trimestre, grâce à la cession de la vente de ses activités de location d'avions (ILFC). Cette performance s'est traduite par un bénéfice par action hors éléments exceptionnels, référence aux Etats-Unis, de 1,25 dollar, soit 20 cents anticipés en moyenne par les analystes, selon un communiqué de l'entreprise.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés