Wall Street surmonte les inquiétudes

La Bourse de New York ne s’est pas laissée trop impressionner par les inquiétudes européennes sur la crise de la dette publique et la faiblesse du secteur technologique.

L'indice Dow Jones a réussi à prendre un temps la direction du vert, pour finalement perdre -0,42%, à 11006,10. Le Nasdaq a terminé plus franchement dans le rouge: -1,07% à 2498,23.

La tonalité du marché a été adoucie par des indicateurs encourageants, du côté de l'activité dans la région de Chicago et de la confiance des consommateurs.

Le secteur de l'énergie, fort attaqué en matinée, emmenait la tentative de rebond du marché, soutenu par la hausse du groupe pétrolier ExxonMobil (+0,16% en clôture) mais aussi et surtout du constructeur d'engins mécaniques Caterpillar (+1,11% à 84,60 dollars en clôture).

Le titre Google, lui, a ouvert en baisse et poursuivi sa chute jusqu’à -4,54% (555,72 USD). En effet, la Commission européenne a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête pour abus de position dominante dans le domaine de la recherche en ligne.

L'action du groupe de moteurs industriels Baldor Electric était en hausse spectaculaire de 40,35%, portant le cours à 63,31 dollars, proche du niveau proposé par une offre de rachat soumise par ABB.

La chaîne de librairies Barnes & Noble a terminé en forte baisse de -5,72% à 14,02 dollars, après avoir annoncé une  perte triemestrielle plus élevée qu'attendu, ainsi qu'un chiffre d’affaires en deçà des attentes.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés