Wall Street termine sans direction

La Bourse de New York a terminé la séance sur une note indécise, suite à un riche week-end électoral en Europe où le socialiste François Hollande a remporté la course à la présidence en France et les partis anti-austérité raflé la majorité parlementaire en Grèce.

La Bourse de New York a terminé la séance en petite forme: le Dow Jones a reculé de 0,23% (à 13.008,53 points), le Nasdaq a avancé de 0,05% (à 2.957,76 points) et le S&P 500 a grimpé de 0,04%, à 1.369,58 points.

Tout au long de la séance, les investisseurs ont observé une pause après un week-end électoral crucial en Europe. En témoigne d'ailleurs la faiblesse des volumes d'échanges.

Un effet "élections"?

La prudence est restée de mise, dans la crainte que les résultats des élections en France, et surtout en Grèce, ne compliquent la sortie de crise en Europe.

Alors que le socialiste François Hollande a été élu à la présidence de la République française dimanche, les électeurs grecs ont lourdement sanctionné les deux grands partis, Nouvelle démocratie (ND, droite) et le Parti socialiste (Pasok) au pouvoir.

"La première réaction a été un peu forte, mais c'est le chaos en Grèce", a souligné Scott Freeze, président de StreetOne Financial à Huntington Valley (Pennsylvanie), notant que le risque était de revenir un an et demi en arrière.

Un premier contact téléphonique entre le nouveau président français et la chancelière allemande Angela Merkel, ainsi que l'annonce par Standard & Poor's que l'élection de François Hollande serait sans incidence sur la note de la France, ont un peu rassuré les investisseurs.

La saison des résultats arrive à sa fin, 415 sociétés de l'indice S&P 500 ayant déjà publié vendredi, dont 67,5% ont fait mieux que prévu, selon les données Thomson Reuters.

 

Parmi les faits saillants de la séance, Tyson Foods a gagné 3,3% à 18,63 USD. Le groupe a fait part de résultats pour le premier trimestre supérieur aux attentes. First Solar, qui avait chuté de plus de 6% vendredi à l’annonce d’une charge de restructuration de 400 millions de USD, a récupéré 4,31% à 17,67 USD. Vertex Pharma, dont la mise au point d’un médicament paraît évoluer favorablement, a bondi de 55,3% à 58,12 USD points. Bonne tenue encore des valeurs bancaires. Celles-ci progressent de 1,3% en moyenne selon l’indice KBW Bank.

Du côté des actions ayant reculé, AIG a perdu 3% à 31,84 USD. Le Trésor américain a vendu 163,9 millions d’actions au prix de 30,50 USD le titre. Cette transaction ramène la part du Trésor dans le capital de l’assureur de 70 à 63%, rapporte Bloomberg.

Enfin, Cognizant Technology, qui a revu ses perspectives pour l’exercice en cours, a plongé de 19,2% à 56,3 USD.

 


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés