10.000 dollars pour envoyer un conteneur de la Chine vers l'Europe

©Bloomberg

L'expédition d'un conteneur de Shanghai à Rotterdam coûte désormais cinq fois plus cher qu'en octobre. De quoi relancer les craintes inflationnistes.

L'économie mondiale se redresse à un rythme effréné, soutenue par des mesures massives de relance et des ménages désireux de dépenser l'argent amassé, maintenant que la vaccination est en route.

Les économistes craignent, depuis un certain temps, que l'offre ne soit pas en mesure de répondre assez rapidement à la demande. Cela entraînerait une hausse des prix des semi-conducteurs, des produits chimiques de base, du cuivre, du bois et une poussée générale de l'inflation, du moins aux États-Unis.

Rien ne résume toutefois mieux l'impact inflationniste d'une demande dépassant largement l'offre que le prix du conteneur maritime, le symbole de la mondialisation.

Selon le cabinet d'études Drewry, il coûte, pour la première fois, plus de 10.000 dollars pour expédier un conteneur standard de 40 pieds de Shanghai à Rotterdam. Ce chiffre a été multiplié par cinq depuis octobre (voir graphique).

On avait, auparavant, assisté à une explosion des tarifs de transport maritime pour acheminer les conteneurs de l'Asie de l'Est vers les États-Unis. La raison invoquée est la même: une demande qui explose et qui rencontre les limites de l'offre, avec, au moins du côté américain, une pénurie aiguë de personnel logistique, des dockers aux camionneurs.

Cette hausse est un beau cadeau pour les géants du transport maritime. Le leader mondial, le danois AP Moller-Maersk , a vu le cours de son action à Copenhague atteindre un record cette semaine. La compagnie maritime israélienne ZIM Integrated Shipping a triplé depuis ses débuts à Wall Street, en janvier.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés